Les bienfaits de l’arrêt du tabac sur la peau, les cheveux, l'apparence physique et la santé.

teint de peau fumeur non fumeur
Fumeur, non-fumeur: la différence de teint de peau et les dégâts causés par le tabac sur la peau et le visage.

Les bienfaits de l’arrêt du tabac sur la peau, sur les cheveux et sur la santé en général se font ressentir quelques minutes après avoir écrasé la dernière cigarette.
Comprendre ce qui se passe dans notre corps lorsqu’on arrête de fumer et pouvoir en percevoir les bénéfices à long terme, c’est nettement plus motivant que d’être exposé à des images négatives ou angoissantes sur les méfaits du tabac: je préfère savoir comment j’irai mieux, plutôt que comment je vais décrépir.
Cette une vidéo d’information fort similaire qui m’a donné l’envie, l’obsession d’arrêter de fumer, li y a déjà 10 ans.
Comme pour beaucoup de sujets, Youtube regorge de ressources en Anglais, mais pas grand-chose en Français.
Celle-ci a tellement changé ma vie en positif que je ne peux résister au plaisir d’en traduire le contenu et de le publier dans cet article.
(Les chiffres en début de phrases représentent le timing en minutes / secondes, dans la vidéo.)

Ce qui se passe dans notre corps quand arrête de fumer pour de bon.

Les choses commencent à changer 20 minutes après avoir fumé la dernière cigarette: la circulation sanguine s’améliore et on ressent plus de sensations aux niveaux des doigts de la main et des doigts de pieds
Après 8 heures sans fumer, la quantité de monoxyde de carbone contenue dans le sang à diminué: la quantité d’oxygène dans le sang est à nouveau normale
Après 2 jours sans fumer, la nicotine est complètement éliminée du corps. C’est la 1ère victoire dans la course à l’arrêt du tabac.
Malheureusement, dès que la nicotine a complètement disparu, le manque et l’envie de fumer sont  à leur maximum.
Les papilles gustatives ont recommencé à fonctionner normalement et on redécouvre le goût des bonnes choses. Et notamment, on met moins de sel dans nos repas, ce qui est une autre façon d’améliorer notre santé sur le long terme.
L’odorat est également de retour et on peut recommencer à profiter de l’odeur des fleurs et de la nature. (Et de tout ce qui sent bon.)
(Poumon d’un fumeur & poumon d’un non-fumeur).
Après 3 jours sans fumer, les cils des poumons commencent à se régénérer d’eux-mêmes. Les cils des poumons servent à protéger les arrivées d’air dans les poumons et à les garder propres.
La fumée de cigarette abîme les cils des poumons et les encrasse, mais les cils des poumons peuvent s’en remettre à condition d’arrêter de fumer pour de bon.
Après une semaine sans fumer, la pression sanguine commence à diminuer, ce qui entraine une diminution des risques de maladies cardio-vasculaires, une diminution des risques d’arrêt cardiaque et une diminution des risques d’insuffisance rénale.
Après 15 jours sans fumer, la toux du fumeur elle aussi doit disparaitre. Elle ne cesse pas directement parce que les poumons ont besoin d’un peu de temps pour se débarrasser de toutes les crasses accumulées par la cigarette, mais quand on arrête de fumer pour de bon, le corps peut vraiment commencer son grand nettoyage, et ça, il fait très bien.
Après 3 semaines sans fumer, la sang circule beaucoup mieux et partout dans le corps.
Pour les homme, cela signifie par exemple des érections plus fortes et plus longues.
Après 3 mois sans fumer, les bienfaits de l’arrêt du tabac sur la peau commencent à se faire ressentir et le teint de peau s’améliore. La nicotine perturbe fortement la circulation du sang ainsi que la production de collagène dans la peau, ce qui entraine rides & autres dégats au niveau de la peau et du teint de peau.

Les bienfaits de l’arrêt du tabac se notent également au niveau des poches sous les yeux, dont la consommation de tabac et la nicotine sont en partie responsables. La peau sous les yeux est naturellement fragile et se dégrade fort à cause de la cigarette.
Les bienfaits de l’arrêt du tabac sur la peau, c’est aussi une diminution de risque de psoriasis:

  • 1 paquet de cigarettes par jour pendant 10 ans = risque de psoriasis + 20%
  • 1 paquet de cigarettes par jour pendant 11-20 ans = risque de psoriasis + 60%
  • 1 paquet de cigarettes par jour depuis plus de 20 ans = risque de psoriasis doublé par rapport à un non fumeur.

bienfaits-arret-tabac-peauLa consommation de tabac est responsable d’une mauvaise circulation sanguine et cela se constate notamment au niveau de la peau, qui, mal alimentée, produit des rides et montre des signes  de vieillissement prématuré de plus en plus difficiles à camoufler.
Toujours à propos de mauvaise circulation sanguine dûe à la cigarette, un des bienfaits de l’arrêt de tabac sur la peau est une plus grande capacité d’auto-guérison de celle-ci et de son aptitude à cicatriser rapidement et complètement.

Toujours au niveau de la peau, la consommation de tabac entraine un relâchement, une perte d’élasticité et de souplesse de la peau. Ce relâchement de la peau n’est pas des plus gracieux, surtout qu’il se voit assez fort, sur la partie haute des bras par exemple, et chez les femmes, au niveau des seins.

Avec l’arrêt du tabac et de la nicotine, les cellules peuvent se reconstituer, et la peau retrouve une partie de sa souplesse et de son ékasticité naturelle.

 

Un fumeur a deux fois plus de risques de garder une cicatrice à vie qu’un non-fumeur. Un fumeur court plus de risques de rencontrer des problèmes de cicatrisation lorsqu’il subit une opération chirurgicale qu’un non-fumeur.

Le tabagisme détruit de nombreux nutriments, dont la vitamine C, qui aide à protéger et réparer les dégâts naturels que peut subir la peau. Chez le fumeur, le monoxyde de carbone est responsable de la peau sèche, de la mauvaise mine, et de la perte de l’éclat du teint irréversible.

La nicotine est responsable de taches sur les dents et du jaunissement des dents. Un fumeur à 6 fois plus de chance d’être affecté par des problèmes de gencives ou une  maladie parodontale. A cause de la nicotine, un fumeur court 6 fois plus de risques de perdre une ou plusieurs dents qu’un non-fumeur.

Selon une étude parue en 2007, la fumée de cigarette  abîme les cheveux en provoquant des dégâts au niveau des cellules capillaires: le résultat serait un cheveu plus fin et une augmentation du risque de perte de cheveux et de calvitie pour les personnes qui sont déjà génétiquement à risque de calvitie.

.
Après 1 an sans fumer, la plupart des signes distinctifs du tabagisme auront disparu.
Les doigts ne sont plus jaunis par le tabac, les taches de nicotine sur les dents commencent à s’estomper. Les dents nettoyées par le dentiste gardent enfin leur blancheur. La circulation du sang dans les gencives est redevenue normale.
Après 5 ans sans fumer, le risque d’accident vasculaire cérébral est redevenu normal.
Après 15 sans fumer, le risque d’être atteint d’un cancer est le même que celui d’un non fumeur.

Ca vous parle ?





Egalement sur Arrêter de fumer