Chute de cheval, opération du dos & récidive

discographie






Décembre 2005, grosse chute de cheval à mon travail. Fortes douleurs de dos, blocages à répétition, douleurs à la jambe gauche avec insensibilisation.
Après plusieurs examens, plusieurs avis, 6 années et 1 bébé plus tard…. opération en novembre 2011.
Placement d’une prothèse de disque en L5-S1. Debout 2 jours après l’opération et dès le réveil, les douleurs avaient disparues.

Pas de rééducation, juste 2 mois de repos total avec de la marche obligatoire.
Janvier 2013, 2ème bébé, Mai 2015, de nouvelles douleurs, surtout la jambe de nouveau.

Plus possible de conduire pour aller travailler car trajet trop long. Donc plusieurs temps de repos jusqu’à ce 28 octobre 2015, les embouteillages, ma jambe fait fort mal, arrivée au travail, plus moyen de sortir de la voiture.

J’ai été voir le même chirurgien que la première opération, une radio en vitesse et verdict…. opération prévue fin janvier pour prothèse de disque en L4-L5.
Avec avant cela un tas d’examens. Dont un très très douloureux la discographie…mais bon, tellement de bien après la première prothèse que je me réjouis.

Le plus dur, dans les phases de douleurs c’est de ne pas pouvoir faire de sport, pas pouvoir effectuer les tâches quotidiennes comme toute personne, pas pouvoir porter mes bébés, le moral à zero parce que en plus les gens ne comprennent pas…et devoirs dépendre des autres, voilà mon petit partage.

J’ai 35 ans et je m’appelle Joëlle

Qu’est-ce qu’une discorgraphie ?

Une discographie est un examen d’un disque intervertébral qui permet au chirurgien de s’assurer que le disque intervertébral qu’il va soigner est bien le celui qui pose problème.

Pour réaliser la discographie, on injecte un liquide dans le disque intervertébral, et on comprends mieux pourquoi celà peut-être douloureux






  • Malodau

    Désolé pour ce qui t’arrive Joêlle.
    Je me suis permis de rajouter 2 mots et une explication de ce qu’est une discographie: clairement, ce n’est pas une partie de plaisir.

    Tiens nous au courant