Curetage dentaire: soignons nos gencives.

Des gencives saines
Un curetage dentaire permet d'éviter les problèmes de gencives et d'avoir des gencives en bonnes santé.




Un curetage dentaire est un traitement curatif des gencives destiné à éliminer la plaque dentaire entre les dents, entres les gencives et les dents, et partout ailleurs dans la bouche ou elle est suscpetible de s’accumuler.

Le curetage dentaire est une espèce de super détartrage auquel on doit se soumettre dans le cas ou les gencives sont mal en point (gonflées, enflammées, rouges) causes d’abcès, de gingivites, et préludes à des problèmes encore plus importants (réduction de la surface osseuse, déchaussement des dents, inflammation permanente des gencives.)

Et l’inflammation, ça a vite fait de s’étendre au delà de la bouche et une fois qu’elle s’installe, elle ne s’en va plus.

Dans un réflexe d’auto-protection, le système immunitaire va tenter de combattre cette inflammation par la production de globules blancs en grande quantité, mais le tartre qui s’est formé à cet endroit constitue une barrière infranchissable et le système immunitaire ne peut rien y faire.
Il continue de se fatiguer inutilement à combattre un mal qu’il ne peut pas guérir.

A côté de cette inflammation chronique, le perte de quelques dents pourrait presque apparaîte comme un détail mais il n’en est rien: s’il y a 20 ans, une bouche édentée n’était déjà plus acceptable, aujourd’hui, il vaut encore mieux avoir la lèpre que de se promener avec une ou deux dents en moins.
Et même s’il y a 36 solutions pour remplacer une dent qui tombe, un dentiste consciencieux ne devrait pas les proposer avant que ce problème de gencives ne soit réglé une fois pour toutes.

Si vous comptiez remplacer une dent par un implant, sachez qu’il vaut mieux avoir la gencive en bon état.

Et donc, je me suis “offert” un curetage dentaire (aussi appelé curetage des gencives, ou encore surfaçage dentaire) et je m’en viens ici raconter comment ça s’est passé à ceux et celles qui se posent la question de savoir, quoi, combien ça coût, comment ça se passe, et pourquoi.

Un curetage dentaire, on ne va pas se le chercher si on pense que les gencives sont dans un état +/- correct
A moins de saigner des gencives quand on se brosse les dents, d’avoir les gencives qui ont doublé de volume, d’avoir mal aux gencives, d’avoir les gencives qui se décollent ou encore autre problème de gencives, personne (que je sache), ne se dit: “tiens, et si je me faisais un petit curetage dentaire ?”

Ma démarche était autre: j’avais rendez-vous avec un dentiste esthétique pour une consultation du sourire, et après avoir jeté un coup d’oeil à mes dents, il me dit: “tu as un problème de gencives: je ne peux rien faire avant d’avoir éliminé toute la plaque dentaire qui a envahit tes gencives.”

Paradoxalement, il y a un cabinet qui traite la maladie parodontale sur le même palier (tiens tiens) et après avoir fait 14 radios de mes dents et avoir examiné ma bouche, une des dentistes me cale un rendez-vous pour un curetage dentaire.

Le curetage dentaire se pratique sous anesthésie locale et se fait en réalité en deux fois: un jour les gencives du haut, un autre jour les gencives du bas.
J’avais de toute façon un abcès en haut à droite à faire soigner et donc, j’ai accepté ce changement de programme sans discuter.
Une semaine plus tard, me revoilà de retour au cabinet pour le curetage du haut.

Curetage dentaire: combien ça coûte ?

J’ai payé 2 fois 360 € et le curetage pris en charge par la mutuelle à concurrence de 30% (+/-)
J’ai aussi payé 120 € pour une attèle destinée à fixer une dent un peu trop remuante.
Ca dure entre une heure et demi et deux heures à chaque séance.

Autrement dit, pour les dents, il vaut mieux avoir une assurance complémentaire parce que le prix d’un curetage dentaire, ça monte haut et très très vite!

Curetage dentaire: est-ce douloureux ?

La douleur, c’est subjectif, chacun a son seuil de tolérance.
Maintenant que c’est terminé, je peux dire que je n’ai pas trop souffert mais quand-même…sur l’ensemble des deux curetages, je pense que la dentiste a bien dû faire une quinzaine de piqûres pour anesthésier (elle préfèrait mettre plusieurs petites doses plutôt qu’une dose de cheval).
Et les piqures en bouche…il y en a quelques-unes qui m’ont fait vraiment mal.
Le problème c’est qu’elle y va au fur et à mesure avec ses outils et quand elle voit que ça fait mal, elle pique.

Dans l’aspect désagréable du curetage dentaire, il faut distinguer 3 choses

  • le désagrément de l’anesthésie
  • le bruit des outils qui grattent et le stress permanent, la peur que tout d’un coup ça fasse mal
  • la douleur que celà peut engendrer quand l’anesthésie ne fait plus d’effet

Pour ma part, je n’ai aucune douleur le soir même ou les jours suivant, à part avec la nourriture ou les boissons trop froides et la brosse à dent électrique, un peu dure pour les gencives irritées, les jours qui ont suivi le curetage.

Ce n’est donc pas une partie de plaisir, mais pour poursuivre ma quête vers un sourire idéal,  je n’avais pas d’autre choix que de passer par un curetage dentaire.

Curetage dentaire, un an après…

Ce qui est bien quand on l’a fait, c’est qu’on s’en souvient à vie et presqu’un an plus tard, je suis content de constater que le détartrage annuel est devenu un jeux d’enfant.
Le détartrage annuel, avant, c’était vraiment un mauvais moment à passer!
Mais après le curetage, je suis devenu un adepte des brossettes inter-dentaires et j’ai pris l’habitude de passer une brossette entre les dents après chaque brossage.
De sorte que le tarte ne s’accumule plus entre les dents et le détartrage douloureux n’est plus qu’un mauvais souvenir.

Un an plus tard, je constate également que je n’ai plus connu le moindre problème aux gencives et si devais le refaire, ce serait sans hésitation.

La parodontite, clairement expliquée.


Dans cette vidéo: explications claires et en détails sur:

  • Les causes,  symptômes et conséquences de la maladies parodontales et des problèmes de gencives
  • Le traitement de la maladie parodontale
  • La maintenance (après le curetage / surfacage)




 

 

  • Cla

    Bonjour. Dans quelle clinique avez-vous fait ce curetage ?

    • Malodau

      Dans un cabinet dentaire à Bruxelles.
      Que je ne citerai pas en public parceque, si le curetage s’est bien passé, j’ai eu quelques soucis avec d’autres soins:

      – 120 € pour un plombage qui n’a pas tenu 24h
      – une séance de soins durant laquelle le tube d’aspiration que le dentiste met en bouche ne fonctionnait pas et donc toute la salive et ce qu’elle contenait finissait par sortir et couler dans mon cou (invraisemblable)
      – Un devis pour une restauration du sourire que j’ai dû attendre 6 mois, dont les photos du projets final étaient ridicules et dont les différents postes n’étaient même pas additionnés.

      Vous comprenez que je suis un peu mal à l’aise d’envoyer qui que ce soit dans ce cabinet dentaire.

      C’est à Bruxelles, je peux vous dire qui c’est via message privé, si vous voulez être sûre de ne pas y aller.

      Pour terminer, si vous comptez faire un curetage, je vous invite à vous renseigner sur la méthode de curetage dentaire au laser, qui est probablement plus efficace et moins douloureuse (et qui n’est pas pratiqué dans le cabinet dentaire en question plus haut).