Douleur à la base du crâne

douleur base du crane




Une douleur permanente à la base du crâne peut avoir plusieurs causes

Mauvaise posture, blessure, fatigue des muscles du cou, inflammation du nerf occipital, arthrose du cou, nerf coincé ou hernie discale cervicale sont autant de facteurs susceptibles de causer une douleur à la base du crâne qui rend la vie de tous les jours extrêmement  pénible et très compliquée.

La douleur dans cette région est également susceptible de causer des maux de tête et d’être à l’origine d’une hypersensibilité du cuir chevelu.

La douleur à la base du crâne est souvent associée à l’inflammation ou la détérioration des racines nerveuses situées dans cette région de la nuque.
La douleur peut irradier jusqu’aux épaules et entraîner une perte de mobilité et des complications au niveaux des mouvements de la tête, de la nuque et des épaules.

Causes de la douleur à la base du crâne

Hernie discale cervicale

La colonne cervicale qui commence au niveau de la base du crâne est constituée de 7 vertèbres séparées par des espèces d’éponges gélatineuse  (les disques cervicaux) dont la fonction est de protéger les vertèbres en absorbant les chocs causés par une activité quotidienne (marche, levage, torsion du corps, rotation du cou…)

Suite à une blessure ou à un dysfonctionnement de ce système, une partie du disque peut éventuellement sortir de son emplacement et aller appuyer contre un nerf, voire coincer un nerf, causant douleur, inconfort dans la région concernée, et éventuellement engourdissement d’un bras ou des d’une partie de la main ou des doigts.

Ce nerfs coincé peut également être à l’origine de la douleur à la base du crâne ainsi que, comme toutes les douleurs cervicales, une fatigue intense et un sentiment de désespoir à partir du moment où se rend compte que ce n’est pas prêt de s’arrêter.





Arthrose cervicale (cervicarthrose)

L’arthrose cervicale est provoquée par l’usure précoce du cartilage des os et articulations dans la région du cou.
Les os sont de moins en moins protégés par le manque de cartilage osseux, finissent pas toucher, et il s’en suit une inflammation qui provoque inconfort et douleurs.
Cette inflammation est une des causes de la douleur à la base du crâne.

Traumatisme

Un traumatisme tel qu’un accident ou une blessure dans la région du cou, peut entraîner une fatigue musculaire.
Les tissus mous situés dans le cou, ainsi que les ligaments et les tendons peuvent aussi être blessés, provoquant une entorse.
Cette douleur est susceptible d’irradier jusqu’ à la base du crâne, provoquant ainsi un malaise supplémentaire.

Durant le travail, de fréquents mouvements de la tête, (ordianteur, téléphone), doivent être accompagné de périodes de repos adéquates sous peine d’imposer une fatigue excessive aux muscles du cou, pouvant être responsable de douleurs à la base du crâne.

Névralgie d’Arnold

Aussi connue sous le terme d’Arnoldalgie ou de névralgie du grand occipital.
Il s’agit d’un dysfonctionnement du système nerveux dans la région du cou et de la tête (dans ce cas-ci, le nerf grand occipital) qui est à l’origine de douleur dans la partie haute du crâne, mais peut facilement irradier vers la partie basse du crâne, pour peu qu’une des causes citées plus haut ne soit présente dans le tableau clinique (et notamment les problèmes de mauvaise posture et de fatigue musculaire).

Mauvaise posture (du cou)

Rester assis pendant une période prolongée dans une position qui met trop de pression sur le cou est susceptible de causer ce type de douleur.
Le fait de garder la tête même légèrement penchée augmente considérablement le poids que les muscles du cou doivent supporter.

Regarder la télé, lire un livrent téléphoner, rester assis devant un écran d’ordinateur en gardant une posture inappropriée: ces activités sont fatiguantes pour les muscles du cou et susceptible d’entraîner une douleur à la base du crâne.

Mauvaise position pour dormir

Une mauvaise position pour dormir est un des facteur favorisant l’apparition de problèmes et de douleurs dans la région de la nuque et du cou
Un oreiller à mémoire de forme et le fait de dormir sur le dos réduisent la pression au niveau de la nuque.
Si vous dormez sur le côté, assurez-vous d’avoir un oreiller qui supporte convenablement la nuque.

Bougez!

Rester assis devant un ordinateur pendant des heures, la tête penchée en avant est une des principales causes de douleurs à la base du crâne, douleurs au dos, douleur au épaules et aux cervicales.
Penez à faire des pauses toutes les 45 minutes, n’hésitez pas à vous lever, à marcher, et quand vous rentrez du bureau, attendez le plus longtemps possible avant de vous rasseoir devant un écran.

Traitement de la douleur à la base du crâne

Corticoïdes

La polyarthrite rhumatoïde (rhumatismes inflammatoires) est généralement traitée avec des analgésiques tels que les corticostéroïdes, dans le but de soulager l’inflammation des articulations.
Médicaments immunosuppresseurs et anti-rhumatismales peuvent aussi être prescrits pour prévenir l’aggravation de l’arthrite.
Un massage de glace ou des injections à l’endroit de la douleur peuvent aussi aider à réduire les douleurs dans la bas du crâne.

Myorelaxants

Les douleurs musculaire peuvent également être traitée avec des décontractant musculaire.
Tout traumatisme (ex. blessure au cou) susceptible de provoquer des contractions dans les muscles doit être pris en compte et les myorelaxants sont souvent prescrits pour décontracter les muscles.
L’efficacité des effets des myorelaxants dépend de l’étendue des dégâts et peut aller de nulle à excellente.

Exercises

La sédentarité est l’un des pires ennemis du corps humain.
Afin de fortifier les muscles et de favoriser la mobilité, il est recommandé de pratiquer une activité physique régulière.
Pour les cas sensibles et notamment les cas susceptibles d’être aggravés par une activité physique inopinée, il est recommandé de se faire enseigner les exercices à pratiquer par un kinésithérapeute, afin d’éviter tout mouvement inopiné.

Kinésithérapie & manipulation douces

Des séances de kinésithérapie sont incontournables à partir du moment où l’on décide de suivre un traitement médical conservateur pour des problèmes de douleurs musculaires, articulaires, ou neurologiques.
Un kiné professionnel se basera toujours sur les imageries médicales avant de décider des exercices et mouvement à effectuer.
Chriropracteurs et ostéopathes sont à déconseiller en cas d’hernie discale cervicale.

Décompression vertébrale

Le décompression vertébrale peut se révéler efficace dans le soulagement d’une douleur liée à un nerf compressé au niveau de la nuque.
Selon la technique utilisée, les effets peuvent être très efficaces au niveau de la pression exercée sur le nerf coincé, au point de soulager muscles, articulations et ligaments endoloris responsables des douleurs dans le bas du crâne

Chirurgie

La névralgie occipitale est généralement sujette à des soins conservateurs.
Ci ceux-ci ne suffisent pas, une intervention chirurgicale peut être envisagée afin de réduire la pression sur le nerf causée par la partie du disque hernié.