• doodom

    NON AUX RESSORTS DANS UNE LITERIE :

    Les ressorts ensachés, ça, c’est peut-être le pire que j’ai jamais connu en matière de sommeil. Quand j’avais acheté un impérial Air Spring de chez Treca en 1990, il était bourré de ressorts ensachés collés les uns à côté des autres, au-dessus desquels il y avait je sais plus si c’est le 4 ou 6 centimètres de rembourrage de haute qualité pour s’allonger.
    Dès la première nuit, puis confirmer la deuxième et les suivantes, ce matelas ne m’allait pas.

    MAIS QUOI QUI N’ALLAIT PAS, puis-je dire ?

    Avec un peu de chance il m’a fallu que 6 mois pour savoir pourquoi et uniquement expérimentalement. Tout simplement en ayant occasion de dormir sur d’autres matelas en mousse ou en latex et donc sans ressort.
    Il était évident que dans les matelas à ressorts et surtout celui à 14000 francs de chez Treca, que le sommeil était perturbé et cela se révélait par le cerveau actif et réactif.

    MAIS QUOI QUI N’ALLAIT PAS, puis-je dire ?

    Le pompon, les rêves étaient hyper agités avec des armes à feu, des armes blanches, des bagarres, du sang qui coulait ce qui symbolise quand même la perte d’énergie car après tout, les rêves sont symboliques mais ce qui les produits peut être extérieur à nous-même.

    On ne peut absolument pas s’adapter à un phénomène contre la nature meme de la vie.

    MAIS QUOI QUI N’ALLAIT PAS, puis-je dire ?

    Tout simplement, nous sommes reliés au magnétisme terrestre et tout ce qui perturbe ce phénomène magnétique qui nous recharge pendant la nuit et aussi le jour, nous pompent l’air en quelque sorte.
    Et sans même parler du magnétisme terrestre, il va de soi que nos cellules sont sensibles à tel point qu’une induction magnétique se produit entre les ressorts en métal et les cellules corporelles. Personne ne peut le nier, ne serait-ce que, par exemple, le sang qui circule dans nos veines et nos artères, entre en résonance magnétique nucléaire par le fait qu’il se déplace dans le corps, avec les ressorts ensachés ou non ensachés. Comme la dynamo d’un vélo qui produit de l’électricité quand le vélo roule, car les bobines de cuivre se déplacent autour d’un aimant. Là, les ressorts ne sont pas aimantés mais le corps humain possède un système nerveux qui laisse passer un courant électrique. Il y a forcément interaction entre les phénomènes vitaux et la présence de métaux et donc grandes perturbations du sommeil.

    Quoiqu’il en soit de tous les phénomènes secrets de notre corps, personnellement j’ai revendu mon super matelas Tréca, au bout de 6 mois car ce qui faisait foi, au-delà de tout, c’était le vécu sensoriel conscient.