Alimentation et hygiène de vie

Saumon riche en acide gras Omega 3





Perdre du poids, arrêter de fumer, arrêter de boire de l’alcool, boire beaucoup d’eau, régime alimentaire, alimentation spécifique: quels sont les trucs qui fonctionnent et qui vous aident à mieux supporter vos douleurs ou à améliorer votre état de santé ?

Y-a-t-il des aliments spécifiques que vous conseilleriez de consommer ou au contraire d’arrêter ?
 

  • Arret du tabac Attention à l’arret du tabac qui rime souvent avec prise de poids ce qui pèsera sur vos disques…c’est l’arret du tabac (+10kg!) qui a déclenchée mon hernie discale L4 L5 L5 S1. Prudence donc ! Pour tous ceux qui ont quelques kg en trop, alléger la surcharge pondérale avec quelques abdos appropriés (demandez les bons exercices à votre thérapeute kiné ou osthéo) peut simplement suffire à réduire la douleur ou guérir…

  • Compléments à base de glucosamine contre l’arthrose.Je fais une cure de bio rhumal (complément alimentaire en vente en pharmacie) pour soigner mon arthrose cervicale et dorsale. Je prends 2 comprimés par jour depuis 4 mois (la cure est assez longue avant d’avoir un résultat sur le cartilage osseux et les articulations) et je commence vraiment à ressentir une amélioration assez sensible de la douleur. L’arthrose est toujours présente mais elle n’est plus insupportable. Ouf!!

  • Evitez la consommation d’alcool L’alcool est un dépresseur et peut contribuer à engendrer un sentiment de dépression déjà présent chez les gens souffrant de douleurs chroniques. La dépression et la douleur chronique vont souvent de pair et chacune de ces pathologies renforce les effets néfastes de l’autre. L’alcool apporte des calories inutiles et difficiles à brûler, pouvant entrainer une prise de poids qui non seulement est mauvaise pour la santé mais aussi pour le moral et on retombe dans le cercle vicieux: dépression, donc augmentation de la douleur, donc dépression, donc prise d’alcool.

  • Bonjour,Super idée pour un site. Concernant la consommation préalable d’alcool, on peut se retrouver déshydraté après une nuit de sommeil. Le lien est à confirmer.

  • Bonjour, "Est-ce que quelqu’un a pu soulager ses douleurs par des méthodes simples,et d’une façon durable." Oui, en essayant de supprimer le sucre (y compris le pain blanc et les pâtes blanches qui peuvent être assimilées au sucre car ce sont des denrées raffinées) et en augmentant mes rations de légumes (cru si possible) et en prenant des compléments alimentaires pendant trois mois (oligoéléments, etc.).En deux mois, ma sciatique avait disparu, mon hernie je ne sais pas, peut-être est-elle toujours là, il y a énormément de gens qui ont une hernie discale sans le savoir. Cependant, ne pas manger de sucre, c’est quasiment impossible pour moi, le sucre est une drogue bien plus forte que le tabac : dans nos sociétés « modernes », le sucre fait 3 à 4 fois plus de dégât que le tabac (cancers, diabètes, maladies cardio-vasculaires, problèmes articulaires…), on ne le dit pas assez, il est plus facile de diaboliser le tabac. Je fais donc ce que je peux. Ce week-end, suite à un faux mouvement en portant une caisse lourde (quand on a plus mal au dos, on retombe vite dans ses mauvaises habitudes !), je suis retourné chez mon ostéopathe-nutritioniste pour vérifier qu’il n’y avait rien de grave et pour faire le point : pour lui, mon traitement et régime de fond pour rétablir la bonne santé de mes articulations (j’ai aussi mal aux épaules, calcifications…) peut prendre… trois ans ! Quelque part, ça me rassure, je me dis qu’il n’y a pas de miracle, j’ai donc encore des progrès à faire, et ça je le savais. Pas le choix, depuis des années, je sentais intuitivement qu’un mauvaise alimentation (sucres, mauvaises graisses, etc.) me fragilisait les tissus en profondeur, et pourtant je ne suis pas gros, et pourtant je fais beaucoup d’exercice physique, et pourtant je mangeais déjà des légumes bio… mais à cinquante ans, il y a des points faibles qui ne se réparent plus comme avant, le seau commence à percer ! Sur ces bonnes paroles (bof) bonne chance à vous! 😉

  • Tout à fait d’accord sur l’intérêt de boire de l’eau, même celle du robinet ;). Diminuer les sucres raffinés aussi, manger des légumes etc… Bref, respecter la pyramide alimentaire,aide à rester en bonne santé, mais pour moi, cela n’a pas eu la moindre influence sur les douleurs. La vitamine B est en effet OK pour les nerfs, mais dans une alimentation saine on en a assez et méfiez-vous des compléments alimentaires qui sont le plus souvent très peu assimilés sauf par l’allègement de votre porte-monnaie.Boire un verre de vin en mangeant de temps en temps ne m’a jamais rien fait non plus. C’est l’excès qui en effet déshydrate et provoque ensuite une sensation de manque et nous réveille. Mais je crois à fond dans l’effet placebo c-à-d, si vous êtes persuadé que quelque chose vous fait vous sentir mieux, vous allez ressentir le mieux (du moins jusqu’à un certain point).Bengali

  • Bonjour,les études concernant les effets de l’alcool sur la digestion et les intestins existent. Ralentissement de l’absorption des graisses, déshydratation, irritation de la muqueuse intestinale, inflammation et irradiation dans le bas du dos… Nombreux sont les effets, mais également très variable selon chacun. Un test simple, que j’ai effectué: arrêtez donc de boire (plus une seule goutte) pendant 6 mois.Les effets sont: un meilleur sommeil, une perte de graisse de la peau("poignées d’amour", ventre…), une pêche d’enfer… Pareil avec le café. En fait le point commun aux deux est qu’ils sont tous deux acides. A essayer!

  • L’huile de poisson et en particulier l’huile de krill (petite crevette des mers froides) sont désormais reconnues pour leur action anti-inflammatoire et leurs effets bénéfiques chez les personnes souffrant d’arthrite rhumatoïde (articulations sensibles / douloureuses).

    L’huile de krill est à privilégier parce qu’ extraite de crustacés vivant dans des fonds marins non pollués, tandis que l’huile de poisson est fabriquée à partir de restes de poissons qui ont ingéré une partie de la pollution marine.

    Autre bienfait de l’huile de poisson: elle permet à moyen terme de réduire les prises de médicaments anti-inflammatoires, dont les effets indésirables ne sont plus à démontrer (irritation de l’estomac, risque d’ulcère et augmentation du risque de souffrir de problèmes cardiovasculaires.

    L’huile de poisson prendra 2 à 3 mois avant d’apporter ses bienfaits à l’organisme, tandis que les effets des médicaments anti-inflammatoires sont immédiats.

    • Anne-Françoise

      C’est vrai que les effets bénéfiques de l’huile de poisson mettent du temps à se manifester mais commencer une cure, c’est une prise de conscience et dès le 1er jour (en tous cas en ce qui me concerne) on cherche à mettre toutes les chances de son côté et à éviter tous les aliments qui peuvent nuire à la cure et donc, indirectement, les bienfaits d’une cure d’huile de poisson, on en profite toute de suite 🙂

      A-F.

  • Malodau

    Dans la série des petits plats & recettes bon pour la santé ET pour le moral je vous invite à essayer les pâtes aux lentilles de cette recette:

    http://www.webwatch.be/blog/pates-aux-lentilles/

  • Malodau

    Toujours à base de lentilles, une salade minceur: régalez-vous tout en gardant le ventre plat cet été!
    http://goo.gl/NkbIRa