Douleur entre les omoplates: étirement du petit rhomboïde

petit et grand rhomboide

Un point de douleur entre les omoplates ou entre une omoplate et la colonne vertébrale est en général la conséquence de la présence d’arthrose au niveau de la colonne vertébrale ou, d’un point gâchette situé ailleurs mais dont la douleur est ressentie entre les omoplates, ou encore d’un muscle blessé, usé, ou sujet à une inflammation qui s’éternise: le petit rhomboïde.

Le petit rhomboïde est un muscle situé dans le haut du dos, qui relie les omoplates à la partie basse des vertèbres cervicales (C6 et C7).
Situé directement au-dessus du grand rhomboïde qui lui, relie les omoplates aux vertèbres thoraciques (T1 à T4), le petit rhomboïde et le grand ont pour fonction de maintenir l’omoplate contre le thorax et participent au bon fonctionnement des mouvements de l’épaule.

Lorsqu’il n’est plus en état de fonctionner normalement, (blessure, inflammation ou conséquence d’une mauvaise posture prolongée) le petit rhomboïde est douloureux et provoque de la douleur dans les épaules, de la douleur dans la nuque, et peut dans certains cas être responsable de maux de tête / céphalées de tensions.

Lorsqu’il est endolori, le petit rhomboïde provoque une sensation inconfortable, difficile à localiser de prime abord, parce que d’autre douleurs apparaissent à divers endroits aux étages supérieurs.
Etant donnée la connection avec les vertèbres cervicales, le petit rhomboïde abîmé ou blessé sera également responsable de limitations de mouvements plus ou moins importantes au niveau de la nuque.
Le sujet ne parvient pas à tourner la tête sans contrainte ni douleur et une douleur qui peut s’assimiler à une déchirure peut se faire ressentir dans le haut du dos, là où est situé le petit rhomboïde, lorsque le sujet tente de tourner la tête.

La sensation typiquement ressentie est celle d’un point douloureux entre les omoplates, ou entre une omoplate et la colonne vertébrale, doublée d’un inconfort voisin du chatouillement permanent et difficile à localiser et à atteindre.
L’endroit est l’un des plus compliqués à atteindre avec le bras et on suggère souvent l’utilisation d’un accessoire ou d’une balle de tennis pour tenter de masser le point douloureux et essayer de soulager la douleur provoquée.

Il est fortement conseillé de ne pas laisser la situation s’éterniser car le manque de mobilité conduit à une immobilité toujours plus importante et l’inconfort procuré par le point douloureux entre les omoplates met toute la colonne vertébrale sous tension en permanence, ce qui génère des tensions musculaires et un stress permanent dont il sera de plus en plus compliqué de se débarrasser.

Pour éviter qu’une simple blessure ne finisse par devenir un handicap, il faut consulter un médecin, un kiné ou un ostéopathe.
Rien n’empêche bien entendu d’essayer de retrouver un fonctionnement normal du petit rhomboïde en effectuant des exercices et étirement chez soi (mais si le problème ne part pas, il faut vraiment consulter).

Etirement du petit rhomboïde.

Le muscle peut être étiré de façon efficace en utilisant un chambranle de porte en guise de « partenaire ».

Position de départ: on se tient de côté par rapport au chambranle de porte, on l’agrippe avec la main à hauteur des yeux, pouce vers le bas, et on pivote pour venir faire face au chambranle et en gardant le bras bien tendu (on ne plie pas le coude).

L’étirement est ressenti à l’arrière du bras et dans le haut du dos (précisément au niveau du point douloureux entre les omoplates et le milieux du dos.)

On maintient l’étirement pendant une 15aine de secondes, ensuite on retourne dans la position de départ et on recommence, avec cette fois la main à hauteur de la poitrine.

Après quoi on revient à nouveau à la position de départ et on abaisse encore la main, à hauteur du ventre.






Il est important d’effectuer ces 3 variations de l’étirement, pour travailler le point douloureux entre les omoplates et soulager le petit rhomboïde.

Aussi dans cet article
  1. Douleurs à la nuque et tensions dans les épaules & les omoplates: des étirements qui font du bien.
  2. Douleur entre les omoplates: étirement du petit rhomboïde

  • DeDordogne Jo’Anna

    bonjour, est ce qu’on fini par se débarrasser de cette douleur ? plusieurs examens de réalisés (scann, irm, écho) kiné, osthéo et on ne me pose aucun diagnostic si ce n’est de l’arthrose au niveau de la 5ème cervicale. Cela dure depuis plus d’un an et je ne sais plus quoi faire… cela ressemble a tous points à l’article.

    • Malodau

      Difficile à dire.
      J’avais fini par me résigner à l’idée que ce serait toujours comme ça mais au final, non, c’est parti.
      Mais ça a mis tellement longtemps… je crois qu’elle est bien resté là plus de 2 ans.

      Le problème c’est que les médecins et autres thérapeutes ne semblent pas ni savoir ni comprendre, d’où vient ce point entre les omoplates: comme si on était les 1er à venir avec ce problème chez eux.

      Quand ils sont de bonne fois, ils admettent qu’ils ne savent pas, d’autre vont vous envoyer sur une mauvaise piste, c’est assez difficile à avaler, mais malheureusement c’est comme ça.

      Patience, donc.