• Giu

    Christophe,je ne suis ni médecin, ni expert.Je oeux juste vous affirmer que de vouloir rester assis malgré la douleur n’a fait qu’empirer les choses et comme j’aime à le répéter, j’ai commencé à aller mieux quand j’ai compris que je ne devais plus m’asseoir (tant que ça ferait mal)Je vous renvoie à cette page à propos de la position assise.Il y a un moment où il faut accepter le fait que c’est le corps qui commande et qu’on ne vainc pas la douleur en l’affrontant de façe.C’est plutôt une question de patience.
    Boulot, examen où quoi que ce soit d’autre: il faut savoir se plier aux exigeances du corps et le laisser récupérer.