Table d'inversion: soulager les douleurs du dos et les articulations

table d'inversion pas chère

La table d’inversion fait partie de l’interminable collection d’objets que j’ai achetés en me disant: “on verra bien, de toute façon je n’ai pas encore essayé”.
Rien qu’à l’idée d’avoir un tel  instrument dans mon chez moi (ça semblait tellement aberrant) justifiait son achat.
Et comme à l’époque, je n’avais pas encore le réflexe d’acheter ce genre d’objet en ligne, me voilà en voiture, pour aller acheter ma table à inversion chez Décathlon.
C’est un appareil assez imposant et je me suis résolu à le monter dans le grenier, hors de ma vue et de celles de mes visiteurs.

Bien-sûr, le grenier était difficile d’accès: on y arrive par un escalier escamotable et il m’a fallu passer toutes les éléments de la table par une trappe étroite et avec un équilibre  plus que précaire. (Il faut garder à l’esprit qu’à cet époque là, le moindre mouvement inopportun était une punition et déclenchait une douleur insupportable)

Bref, ça m’a pris 3 jours de la monter, la table… Et tout ça pour quoi ?

Tête en haut ou tête en bas, ça ne changeait rien: la douleur était toujours là: La vertèbre était écrasée, et le changement de gravité ne changeait rien sur la douleur provoquée par la double hernie discale lombaire…Sauf qu’avec la tête en bas j’avais un peu peur de ne pas savoir me redresser et, vivant seul et sans voisin direct, ça me semblait quelque peu imprudent d’insister.

Mais venons-en au fait :

Comment utiliser une table d’inversion ?

Dans cette vidéo, un spécialiste nous explique les bienfaits de la thérapie par inversion et comment utiliser la planche de manière efficace..

Les bienfaits de la thérapie par inversion

  • Décompression des articulations au niveau des chevilles
  • Décompression des articulations au niveau des genoux
  • Décompression des articulations au niveau des hanches
  • Décompression du bassin et de l’articulation Sacro-illiaque
  • Décompression complète des vertèbres et de la colonne vertébrale

Les exercices et étirements de base de la thérapie par inversion

Reverse squat: tête en bas, on utilise les muscles fessiers et  ischio-jambiers pour se soulever doucement

  • Les inévitables exercices abdominaux
  • La rotation du bassin à 90° (excellent étirement pour gagner en souplesse et mobilité !)
  • Le dernier exercice consiste à s’accrocher aux barres de la planche pour se tirer encore un peu plus vers le bas

Si vous ne supportez pas la position totalement inversée, (tête en bas), sachez que les bienfaits de thérapie par inversion se font déjà ressentir à une inclinaison de 25° .

A partir de là vous pouvez progresser gentiment et augmenter l’angle d’inversion au fur et à mesure.

Et comme toujours, soyez prudents en faisant ces  exercices et n’essayez pas de jouer au plus malin avec la douleur.

Acheter une table d’inversion en ligne.

La thérapie par inversion vise à étirer le dos d’une manière tout à fait naturelle et représente le complément idéal à une routine quotidienne d’exercises de remise en forme.





 

  • Antoine – Charleroi

    J’ai eu une hernie discale il y a 2 ans,
    Apres un long parcours de soins en tout genres: Je suis maintenant rétablis. Mais je dois encore me méfier certains jours…

    Au début, j’ai fait de la kiné dans un hopital, les séances étaient assez calme, jusqu’au jour ou je suis passé par la table d’inversion…
    Rentré chez moi, je me suis couché un instant (j’avais une sensation bizarre au dos) quand j’ai voulu me relever, une douleur très forte m’empechais de me tenir debout (je suis resté 3 jours couchés avant de pouvoir me remettre en position verticale ou assise…

    Je dois dire que cette table a inversion a agravé mon cas.
    Maintenant, un cas n’est pas l’autre, mais ne faites pas n’importe quoi sans vous renseigner.

    Courage à vous c’est très pénible! Mais il ne faut jamais jamais perdre le moral…
    Très bon petit site en tout cas.

    Antoine

  • Chantal

    Je viens vous raconter mes aventures : une longue période sans douleur aucune suivie d’une rechute à la suite d’un faux mouvement – imposé par un “expert” – mais je suis venue à bout de cette nouvelle – mini -crise grâce à une manière de planche à inversion de ma fabrication : une simple planche que je pose en son milieu sur un tabouret, le tout reposant sur un tapis, pieds maintenus par des crochets trouvés en magasin de bricolage (pour suspendre des vélos) et protégés par de la mousse à calorifuger.

    Mes pieds sont à environ 40/50 cm de hauteur. Et bien, en m’allongeant durant qq minutes sur cette planche, deux à trois fois par jour, je n’ai de nouveau plus aucune douleur et le bien être est là quasi immédiatement.

    L’intérêt de ce système c’est son faible encombrement mais aussi que, la pente étant modérée, le corps ne risque pas de réagir par des contractures musculaires autour du noyau qui est déjà en général, l’objet de tensions.
    J’ai cessé la kiné avec l’aval de cette dernière du fait de mes nouvelles pratiques qu’elle a qualifiées de “concurrence loyale”.
    Alors, je viens semer la bonne parole …
    Sinon, je reprends le travail à mi-temps à la rentrée.

    On verra mais ma planche – de salut – devrait faire des miracles.

    Bonsoir, Giu et encore merci pour vos lueurs dans la nuit de la sciatique

    Chantal

  • Giu

    Chantal,
    c’est impressionant d’ingéniosité ce que vous avez réussi là!

    J’imagine que c’est une autre vie pour vous ?
    Cependant je n’arrive pas à bien visualiser tout le système. Est-ce que la planche reste droite ou bien êtes vous inclinée, tête vers le bas comme sur une vraie planche à inversion ?
    Est-ce que ça soulage les douleurs au dos ?

  • Chantal

    Bonjour Giu,

    Un jour de grand courage, je ferai le nécessaire pour poster une photo mais pour l’instant …

    Oui, le principe est le même que la planche à inversion : tête en bas, pieds en l’air avec simplement une inclinaison modérée.
    Le tabouret est positionné en gros au milieu de la planche.Et selon ma kiné-magicienne, dans mon cas, le seul système susceptible de permettre au noyau de réintégrer gentiment sa place – même si les chances sont relativement minces.

    Dans tous les cas, une aide quotidienne précieuse et qui serait bénéfique à tous les souffrants du dos car, en écartant les disques, on permet leur hydratation et c’est la clef de leur bonne santé donc, on évite/retarde l’arthrose.

    Et dans le cas d’une hernie, on permet de faire de la place pour qu’elles reculent vers leur habitacle d’origine.Voilà, je pensais que ça pouvait vous intéresser ainsi que vos lecteurs.

    Bien à vous,

  • Chantal

    Ce nouveau com m’a permis de revenir sur ce site dont j’avais perdu les coordonnées …

    Voilà longtemps que je voulais vous expliquer par quoi j’ai remplacé mon bricolage de table à déclive – plutôt qu’inversion : trop radical. Par un banc de musculation acheté chez decathlon.fr qui sert simplement à pouvoir se mettre en déclive mais attention à ne pas assurer la mise en position arrière en faisant appel au dos ou aux abdos : SURTOUT PAS quand on souffre de ce côté-là.

    Il faut bien se maintenir au bord de la planche avec les mains, fermement et doucement, les lâcher quand on est bien installé.
    Moi, j’ai senti les bienfaits dès la première fois (c’était sur ma table bricolée) et quand est arrivé le moment ou cette pratique m’a fait mal (à cause de la pression sur les ligaments) j’ai arrêté.
    Je n’en avais plus besoin.Voilà, si d’aventure quelqu’un lit ces messages et peut y trouver de l’aide, j’en serai bien contente.

    Bonnes fêtes à vous tous !

    Chantal

  • Jacques

    J’ai subi une opération sur les vertèbres L4L5 il y a maintenant 12 ans ; j’ai bien entendu des séquelles, fibroses, tensions diverses, remontée dans les étages supérieurs.Et une nouvelle hernie en L5 S1.
    L’usage de la planche à inversion me rend de grands services et soulage bien les douleurs au dos.

    Cela prend de la place, mais c’est indispensable pour moi maintenant, ainsi qu’une bonne heure de marche journalière.

  • Gonzalo Cruz

    J’ai lu votre article sur la Table d’inversion et si vous l’avez toujours, je suis candidat à vous la reprendre puisque j’en ai besoin d’une.

    Je reste dans l’attente de votre réponse,
    Cordialement
    Gonzalo

    • Ooops, non, désolé.
      La table est partie depuis un moment, j’ai oublié de le signalé dans l’article.

      Mille excuse!

  • Bonjour,

    Tout comme vous j’ai essayé la planche à inversion chez un ami (pas la place dans mon petit chez moi) et j’ai ressenti du soulagement, Je souffre d’une hernie discale L4-L5 avec sciatique modéré. Je pense qu’il ne faut pas utiliser la planche en inversion totale car c’est trop dur pour les articulations et on arrive pas à relâcher les muscles du dos ce qui fait perdre le bénéfice de l’inversion. J’utilise maintenant une inversion modéré de 20 à 30 degrés qui me permet de rester 5 à 10 minutes en total relâchement. Je pense que Chantal avec son dispositif maison doit être au même angle et ça a marché.

    Je vous tiens au courant de la suite de mes expériences avec la table.

  • Yves A.

    La table d’inversion sur cette page fait 129 Euro, pourals je svp avoir le contact du vendeur ou les contacts du fabricant. Merci de m’aider.

    • Clicquez et suivez le lien

      • Yves A.

        Oui mais j’ai cliqué sans suite, Sans aucune information. Pas de contacts, rien…