Sciatique par Hernie Discale L4-L5 et ou L5-S1: la solution que médecins et kinés ne m’ont jamais donnée

La sciatique (suite à hernie discale L4-L5 et ou L5-S1) est le terme décrivant une série de symptômes tels que douleur, perte de sensibilité, faiblesse, ressentis au niveau de l’un des membres inférieurs. Ces symptômes peuvent durer de quelques jours à plusieurs semaines, en fonction de son origine et de ce qui est fait (ou pas) pour les traiter.

Ces symptômes sont la conséquence de l’irritation / inflammation du nerf sciatique. Les symptômes sont généralement ressentis à partir du bas du dos (zone des vertèbres lombaires) jusque derrière la cuisse et jusque dans le mollet et même dans le pied.

La sciatique L4-L5 et ou L5-S1 c’est quoi ?

Le nerf sciatique est le plus grand nerf dans le corps et prend naissance dans les racines nerveuses de la moelle épinière lombaire (bas du dos) et se prolonge dans la fesse, avec des terminaisons nerveuses qui se prolongent jusque dans le bas du membre inférieur.

Soyez patients

Une crise dure généralement quelques semaines. La durée est fonction de ce qui en est la cause et de la façon dont on la soigne.

En règle générale, il est conseillé de changer de position le plus souvent possible pour soulager la douleur tant que faire se peut.

Qu’est-ce qui cause une sciatique L4-L5 et ou L5-S1?

Dans la plupart des cas, il s’agit de la conséquence d’une hernie discale lombaire qui vient appuyer et compresser le nerf sciatique, causant l’inflammation & irritation responsables de la douleur. A lire: Les symptômes de la sciatique

La sciatique peut également subvenir suite à:

  1. Une tumeur
  2. Un syndrôme du pyramidal (ou syndrôme du piriforme)
  3. Inflammation musculaire
  4. Une hémorragie interne
  5. Un canal lombaire étroit
  6. Une infection dans et autour de la colonne lombaire
  7. Grossesse
nerf sciatique comprimé par hernie discale
Le disque hernié vient pousser contre le nerf sciatique, provoquant douleur et inflammation.

Chez la femme enceinte, la sciatique peut survenir suite à l’irritation du nerf du même nom pendant la grossesse.

La sciatique par hernie discale L4-L5 et ou L5-S1 en images

Combien de temps ça dure?

La sciatique dure plus longtemps voire ne passe pas si on ne change pas notre comportement de manière à ne plus effectuer les gestes ou actions qui la déclenchent dans notre mode de vie.

Erreur #1: Rester passif

Si la sciatique est accompagnée de douleur dans le bas du dos et de fourmillements, picotements, pertes de sensibilité dans la jambe ou dans le pied, il y a peu de chance que ça disparaisse en 3 jours

Ce sont les symptômes d’une hernie discale qui est sur le point de se déclarer. En tous cas c’est comme celà que ça c’est passé pour moi.
Ces symptômes se sont graduellement amplifiés,  sur 15 jours de temps,  jusqu’au moment où la partie expulsée du disque intervertébral est venu pousser contre le nerf sciatique. Et ça, ça fait mal.

J’aurai dû aller voir un médecin dans les premiers jours durant lesquels j’ai commencé à ressentir ces symptômes, plutôt que de rester là dans l’ignorance, à attendre que ça se passe.

Si j’étais allé consulter un médecin tout de suite, j’aurais été préparé à ce qui allait arriver.

Et ça aurait probablement été beaucoup plus facile à gérer sans l’effet de surprise qui rend les choses beaucoup plus compliquées.

Erreur #2: La sédentarité organisée

La seconde erreur que j’ai commise lorsque j’ai compris ce qui m’arrivait, c’était d’organiser ma sédentarité: tout mettre en oeuvre pour pouvoir rester sans bouger le plus longtemps et le plus confortablement possible.

Ca faisait super mal, 24h sur 24, 7 jours sur 7
Et dans ma tête, je me voyais rester comme ça pour une période indéterminée…

Nouvelle chaise de bureau ergonomique, nouveau matelas, oreillers ergonomiques, fauteuils, canapé: j’étais convaincu qu’il n’y avait rien à faire et qu’en attendant que ça passe, il valait mieux éviter de bouger.

Mais en fait ce n’est pas vrai

Quand on a une hernie discale, rester sans bouger, celà revient à appuyer en permanence là où ça fait mal. 

Ca ne peut pas aller mieux.

Comment soigner une sciatique par hernie discale L4-L5 et ou L5-S1?

Il faut traiter la hernie discale qui en est à l’origine. A moins d’urgences heureusement assez rares, le traitement de la hernie discale est toujours dans un premier temps conservateur (repos, anti-inflammatoire et séances de kiné)

Un article complet est consacré au traitement de la sciatique, aux choses à faire et à ne pas faire pour s’assurer que celle-ci ne perdure pas.

Repos, bon sens et patience.

Pour soigner une sciatique par hernie discale, il faut du repos, du bon sens et de la patience.

Les symptômes et la douleur liés à la sciatique disparaissent lorsque la partie herniée du disque intervertébral arrête de compresser la racine nerveuse.

C’est ce qui se passe dans la toute grande majorité des cas, même si cela dure souvent plusieurs semaines.

On bouge

Le repos, cela ne veut pas dire qu’il faut rester sans rien faire, ni bouger.

Au contraire si le seuil de  douleur le permet il faut essayer de bouger. Gentiment le plus souvent possible.

Evitez de rester prostré pendant des heures dans un fauteuil ou sur une chaise:
Sortez, Marchez. Un peu, beaucoup, faites ce que vous pouvez, sans forcer Mais surtout ne restez pas sans bouger. 

Parce que rester sans bouger, alors que vous pourriez bouger, ça va rallonger les temps de guérison

Marcher est la meilleure chose à faire pour venir à bout de votre sciatique.

Le reste est une question de bon sens. Et de patience

Bon sens

Evitez les efforts physiques et toute activité susceptible de ralentir ou de compromettre  le processus de guérison: pas de jardinage, pas de sport…

Et surtout, surtout, tant que ça ne va pas mieux, évitez de vous asseoir.

Rester assis c’est fini!

Alors, le boulot, la fatigue, la douleur…tout, absolument tout nous incite à nous asseoir et finalement rester sans bouger dès que c’est possible, alors que de part l’augmentation de la pression exercée par la colonne vertébrale sur la zone des lombaires, lorsqu’on est assis, quand on a une sciatique et une hernie discale l5s1 solution, la position assise prolongée ne fait qu’aggraver le problème et retarder le moment de la guérison.

Les choses ont commencé à s’améliorer de manière significative à partir du moment où je me suis rebellé, littéralement REBELLE à l’idée de m’asseoir: T-E-R-M-I-N-E!

Pas pour toujours évidement, mais pour cette période durant laquelle la douleur était permanente et à la limite du supportable, le me suis dit: « je vais essayer d’éviter de m’asseoir pour voir si ça va mieux.«

Et non seulement,  il y a moyen de rester sans s’asseoir même avec une sciatique et une double hernie discale, mais en plus, ça va mieux: C’était presque instantané

Sur une matinée de temps sans m‘asseoir, le seuil de douleur a baissé de manière significative.
Et ça change tout!

Parce que c’est une situation qui se retourne, un sentiment d’avoir enfin trouvé une solution à un problème qui foutait ma vie en l’air et de pouvoir reprendre le contrôle de la situation.

Patience

A partir de ce moment-là, les choses ont commencé à s’améliorer, progressivement.

A priori, décider de ne plus s’asseoir, ça peut sembler une solution impraticable mais il faut essayer, surtout au début, pendant la période durant laquelle la douleur est intense.

Et dès que ça va un peu mieux, il faut essayer de trouver un juste milieu entre s’asseoir et rester debout, prendre appui sur un meuble, contre un mur, un chambranle: chaque minute passée sans être assis est une petite victoire, on s’habitue, 

C’est comme arrêter fumer. On pense que ce n’est pas possible et en fait on se rend compte que non seulement c’est possible mais en plus on va beaucoup mieux.

A la différence que, on ne peut pas recommencer à fumer après quelques semaines, tandis, que, tôt ou tard, on pourra recommencer à s’asseoir et à retrouver une vie normale. 😀

Dernière option: la chirurgie

Si les choses ne rentrent pas dans l’ordre ou bout de 3 mois et / ou que la douleur est trop intense et empêche une vie et des activités normales, on peut envisager la chirurgie.