• Malodau

    Merci Martine pour ce témoignage qui incite à l’optimisme !
    Juste pour clarifier: vous avez eu l’arthrodèse et l’ablation de hernie discale en une seule opération ? Et comme hernie discale est au pluriel: il y en avait plusieurs en l5- S1 ou c’est juste une faute de frappe ?

    • Martine Gengler

      Bonjour Malodau
      Merci d’avoir pris le temps de me lire.
      Oui effectivement le tout a été fait en même temps arthrodèse, ablation, arthroplastie et ce n’est pas une fautes de frappe, hernies en S1 bilatérale circonférentiel. Il a également « nécrosé » des petits ligaments rempli de nerfs sensitifs en L4 que je me suis déchiré en essayant de corrigé ma posture en la longue des douleurs. 5H d’opération et un peu plus d’une en salle de réveil. La prise en charge au top tant en salle d’op qu’au réveil. Je suis plutôt quelqu’un de joviale et ils l’ont vite vu, donc plaisanterie avant de m’endormir (j’ai demandé une liposucions ou s’ils trouvaient mes abdos de les raccrocher plus haut, ils pouvaient bien faire ça, ma carte épargne 10 + 1 gratuite était complète), un anesthésiste de mon avant dernière opération est passé et m’a fait, je vous connais vous !!! et j’ai dis moi aussi, nous avions parlé en janvier d’un groupe de rock que nous aimons tous les deux, c’est plutôt rassurant pour une structure hospitalière ou ça défile qu’on se souvienne de vous, ça rassure encore plus quand vous êtes sur la table d’opération. En salle de réveil, ils ont pris en compte mes demandes, je sentais que la douleur étaient moins importante si j’avais les jambes légèrement relevées, la première infirmière n’a pas de suite compris et m’a ré administré un anti douleurs et la j’ai pu mieux m’expliqué et ils m’ont placé un coussin sous les genou et du coup moins d’antidouleurs donc moins de temps au réveil.
      La ça fait 9 jours, j’ai assez peu de douleurs que j’en oublie de prendre mes médicaments, c’est au moment ou je bouge et que je sens que le mal est légèrement différent que je me rends compte que je n’ai pas pris mon antidouleurs, En ce moment je suis à 1 tramadol 100mg retard le matin, et 1 le soir au coucher avec un diazépam (avant l’opération je prenais 1 tramadol le matin avec un diclofénac 75, à midi un tradodal odis et le soir oxynorm 10mg + diazepam et 1 diclofenac et ça pendant 6 ans), donc c’est un sacré changement. Je marche mieux chaque jour, hier j’ai fais le tour de mon jardin +- 10 à 15 min er au soleil, ça fait un bien fou, aujourd’hui j’attend qu’il stop de pleuvoir pour faire pareil. J’avais une très grosse appréhension de cette intervention, mon seul regret maintenant est qu’on ne m’ait pas diagnostiqué correctement avant, j’aurais gagné 6 ans et peut être 1 disque 😉 . Courage à tous

      • Malodau

        eh ben dites-conc!
        Vous pouvez citer la clinique si vous le souhaitez: c’est la 1ère chose que les gens cherchent à savoir lorsqu’ils doivent subir ce type d’intervention

        • Martine Gengler

          Clinique Saint Joseph de Liège et le Docteur RACARU, je lui ai dis vous m’avez offert une nouvelle vie, je vais en prendre soins 😉

  • Martine Gengler

    Coucou, aujourd’hui J + 10 et pas un seul antidouleur de la journée :p
    Un seul petit problème, cette sciatique gauche qui s’amplifie, donc antiinflammatoire au matin.
    J’ai marché, car je crois que c’est bon pour ce genre de souci, 30 min aujourd’hui et pas de douleur au dos, la sciatique un peu au début, puis mieux. Par contre ce soir, direction salle de bain pour une bonne douche, mais là sciatique insoutenable !!! Couché aucune douleur, assise je la sens un peu, mais debout horrible. Donc ce soir antidouleur et antiinflammatoire pour passer une bonne nuit. Si demain pareil, info kiné peut être que le compex m’aiderait en fonction antalgique? pour ne plus prendre de médoc !!! Rendez-vous le 06 pour les fils, si toujours pareil ben on demandera au neuro :p . Mais si non, j’ai la forme et je trouve que ça progresse plutôt bien 😉 Courage à tous

    • Malodau

      Si vous ne prenez pas vos anti-douleurs, ça me parait logique que la sciatique fasse de plus en plus mal.
      Je ne suis pas fan de médicaments mais je sais que quand il faut, il faut.

      • Martine Gengler

        Bonjour Malodau
        Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous 😉 je m’explique.
        Oui si j’ai fort mal, il est normal de prendre un antidouleur, cependant, bien
        au-delà de l’arthrodèse ou arthroplastie, la sciatique est un problème inflammatoire du à un pincement ou a un frottement et votre corps vous prévient par cette douleur. En prenant l’antidouleur je soigne l’effet mais pas la cause, d’où ma prise d’antiinflammatoire. Hier soir, oui, ça faisait vraiment trop mal que pour le supporter donc oui hier soir antidouleur.
        Mais je pense que je dois soigner la cause, puisque couché, aucune douleur alors que assise un peu et debout plus fort, c’est que le nerf est coincé ou pincé, donc c’est qu’il est plus épais que d’habitude pour rester à sa place donc enflammé. Cela dit, je suis pas maso non plus 😉 si ça fait vraiment trop mal, je ne me laisserais pas souffrir, mais comme pour le moment cette douleur ne se manifeste que les rares fois ou je me lève (ma toilette, le wc, ma marche quotidienne de 30 min, ce qui était peut être un peu de trop, je vais tenter 25 aujourd’hui) je peux me passer de l’antidouleur, mais j’essaie de le désenflammer 😉 Bien à vous, et merci d’être si attentif à mes commentaires, ça fait plaisir de savoir qu’on est pas seul 😉

        • Malodau

          Je sais que les anti-douleurs ne soignent pas la cause. Je disais juste que si ça fait mal et que vous avez dans anti-douleurs à portée de la main…

          Le problème avec la douleur, c’est que si on essaie de la supporter sans aide, ça mine le moral et le moral, c’est une des composantes principales de la guérison.

          • Martine Gengler

            La, absolument d’accord, mais je vous assure que de ce côté, je suis blindé :p
            J’ai tellement eu mal avant (mais un mal atroce) et longtemps (+ de 6 ans) que le morale en avait pris un sacré coup. Et quand je me suis réveillée de cette opération et n’ayant plus aucunes douleurs, il est revenu ce moral car je me suis dis  » yes, tout ce que j’ai prévu, planifié de faire, je VAIS le faire, c’est du concret maintenant !!! La première d’entre elles, c’est passer mon permis bateau mer, car nous achetons un voilier cette année, et j’ai une liste longue comme le bras de projets, donc coté moral ça va rouler :p :p :p Maintenant, je dois faire ma partie du boulot et aider mon corps à suivre pas à pas. Amicalement, Martine

  • Martine Gengler

    Bonjour
    Nous voici à J + 16 et ça continue d’évoluer.
    Mais petit débriefing sur les 6 jours qui viennent de passer ; )
    A j+10 tout était parfait (un peu trop même), et je me suis laissé emporter par cette nouvelle vie sans douleurs, donc j’ai été imprudente (pas consciemment) a j+11, je devais remettre de l’ordre dans des documents qui doivent faire suite au tribunal pour un accident de voiture que j’ai eu en 2014, forte de mon bien être du moment, je me suis fait installée mon p’tit bureau de fortune autour du lit ( imprimante, scanner, tél, mes fardes de doc …) et j’ai passé ma journée à copier, photocopier, envoyer des mails etc … depuis mon lit MAIS assise et je ne me suis pas rendue compte du tord que je me faisais, ne sentant que de temps en temps des pincements !!! De 1, trop longtemps dans cette position et de 2 assise sur un support trop mou (matelas, même si il est ferme c’est pour la position couché), hé ben le soir, je l’ai bien sentie cette greffe. Alors antidouleurs pour la nuit et le lendemain couchée toute la journée, ça été mieux, mais malgré tout depuis, j’ai une légère douleur quand je reste trop couché sur le dos, maintenant au lit je suis mieux installée sur le coté (alors qu’avant j’étais mieux sur le dos). Donc depuis cette bêtise, ben je sens bien cette greffe, comme m’a dit le neuro, il va falloir attendre quelques jours pour que la gène occasionnée s’estompe, alors re-antidouleur quand elle est trop présente. Aussi non, le morale est bon, cette sciatique a enfin diminuée, encore une légère gène mais qui part en marchant. Les fils ont été retirés hier (06/10), cicatrice impeccable, et j’ai le feu vert pour débuter la kiné dès ce lundi. Renforcement des muscles des jambes, car je suis assez faibles de ce coté et pour plusieurs raisons, j’ai longtemps été en très gros surpoids 96/98 kg pour 1m69 donc déjà avec les problèmes de dos c’était pas simple, mais en 2010 je me suis cassée les deux pieds le même jours, donc le temps de consolider les fractures puis de réapprendre à marcher avec ce poids, ben pas simple donc les jambes ont pas mal souffert, je ne suis plus très sportive depuis longtemps (jusqu’à 16/17 ans oui, mais après plus) d’où la prise de poids (car j’ai une bonne fourchette) par chance j’ai réussi à redescendre à 80kg (là 83 depuis) mais je pense que je pourrais encore baisser avec une activité plus régulière, ce que j’espère grâce à cette opération. Alors en avant la rééducation et sage les autres moments (j’ai promis) et pour que tout avance pour le mieux. Reste à être patiente, c’est le plus compliqué :p

    • Malodau

      Ravi de voir que ça se passe relativement bien pour vous!
      Alors effectivement, la position assise est à proscrire dans votre situation.
      On dit que rester assis est aussi mauvais pour la santé que de fumer.
      Voici un peu e lecture sur le sujet: J’ai mal au dos quand je suis assis

      Pour votre surpoids: vous avez raison de marcher et de rester mobile tant que vous le pouvez: c’est recommandé et nécessaire à la guérison.
      Mais vous n’allez pas perdre un gramme en marchant un peu plus ou un peu moins.

      Je vous invite à lire ces 2 articles qui expliquent comment perdre du poids rapidement et de manière efficace.
      Jeûne intermittent pour maigrir: sauter le petit déjeuner, ça fonctionne!
      Perdre du ventre & vivre mieux grâce à une alimentation pauvre en glucides

      Ne vous laissez pas intimider par le côté un petit peu contraignant des choses: essayez et regardez combien de temps il vous faut pour perdre votre 1er kg
      A partir de là, ça marche tout seul…

  • Martine Gengler

    Bonjour
    J + 20 et deuxième séances de kiné cette aprèm. La première tout en douceur, renfoncement des muscles des jambes quelques « petits » squats et la chaise dos au mur, puis pédaler sur un mini pédalier (donc juste le support pédales, pas de vélo) Ca ne va pas trop mal, j’ai quand même encore quelques muscles qui fonctionnent dans les jambes. Niveau douleur, c’est un peu différent. Je ressens plus significativement la greffe en station assise (genre un pincement assez vif qui me signale que la position n’est pas adéquate et couché, quand je m’installe une sorte de pression au même niveau puis ça passe, mais toujours plus à mon aise sur le coté que sur le dos) Je passe cependant de bonnes nuits, mais j’ai un p’tit soucis d’oreille interne :p (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué :p ) j’ai le tournis quand je me relève de couché à assis, on a pensé à une baisse de la tension, ce qui est souvent le cas, mais le même phénomène se produit couché lorsque je me retourne pour changé de coté ! donc ce serait les p’tits machin qui nous stabilise dans l’oreille interne qui sont déstabilisés. Pas possible de le régler pour le moment, car la façon de le faire est trop brutale pour le dos ( en position assise, basculer le corps d’un coté pour aussitôt le rebasculer dans l’autre sens, ils leur faut un choc apparemment, donc pas conseiller pour le moment) donc en attendant, je stabilise quand je me relève et j’attends que ça passe quand c’est couché que ça arrive.
    Merci Malodau pour ces articles très intéressants, pour le poids, j’ai une technique un peu différente, mais qui fonctionne pas mal non plus (j’étais à 83.2kg avant l’opération aujourd’hui 81.7kg) je ne petit déjeune pas souvent sauf quand j’en ressens le besoin, par contre mon repas le plus important est à mi-journée donc repas chaud et le soir tasse de soupe ou bouillon et tartines, parfois je m’octroie un dessert un peu plus caloriques qu’un fruit ou un yaourt. Et suivant ce que j’ai mangé au soir, (light ou vraiment light light) j’ai faim ou pas au petit déjeuner. Je l’ai recommencé à J+5, donc ça fait 15 jours pour – 1kg5 donc c’est un bon début, en plus pas de sensation de faim et je sais que si j’ai craqué pour un tiramisu hier soir, ce soir ce sera un fruit pour compenser. C’est grâce à cette méthode que je suis passé du 96/98 kg à 79kg 600, j’ai laissé tombé un peu avant l’opération et compensé le srtess par la nourriture, donc je suis remonté à 83.2. Mais je pense que ma technique associer ç une activité physique plus régulière sera assez efficace (donc à voir dans l’avenir) L’avantage du repas le plus conséquent à midi, c’est que mon assiette est prête, pas de quantité astronomique et pas de reste à disposition pour se resservir comme quand on est à table en plein repas, quand c’est bon, on se laisse tenter par une seconde assiette, ici juste la quantité nécessaire et plus de reste à disposition. Ca marche plutôt bien et moralement, c’est pas trop contraignant.
    Bon, c’est l’heure du kiné, donc en avant la  » torture » la suite à dans quelques jours 😉
    Bien à tous. Martine