» Pathologies » Mal de dos? Faites le test.

Mal de dos? Faites le test.

test mal de dos

Ce petit test du mal de dos vous donne une indication quant à l’origine de votre mal de dos, si toutefois, vous n’étiez pas encore allé chez le médecin.
Dans la toute grande majorité des cas, le problème est d’ordre musculaire ou vertébral, ou encore neurpathique.
Quelques questions simples permettent de se faire une idée relativement précise sur la cause d’une douleur dans le bas du dos mais il est bien sûr toujours recommandé de consulter si celle-ci s’éternise.

La douleur est-elle survenue du jour au lendemain ?

Si la douleur dans le bas du dos est survenue du jour au lendemain, il est probable qu’un faux mouvement en soit à l’origine. Vous avez fait un mouvement brusque, inhabituel, vous avez fait du sport sans vous échauffer ou vous avez surestimé vos muscles, ou encore vous avez jardiné ou bricolé sans faire attention à la façon dont vous vous teniez et c’est venu comme ça.
On penche donc pour une douleur musculaire:  lumbago (lombalgie), tour de reins.

Si on a mal dans le bas du dos depuis quelques jours ou quelques semaines, on penchera plutôt vers une origine neuropathique: typiquement, une hernie discale,  survenue sur quelques jours du temps et qui impacte non seulement le bas du dos, mais en général, également une jambe.

Si on a mal dans le bas du dos depuis un bon moment et qu’on arrive à gérer la situation tant bien que mal malgré le fait que le problème entraine une dégradation sensible de la qualité de vie, on penchera plutôt pour une discopathie dégénérative.

Le douleur est-elle plus forte lorsque vous êtes couché(e) ?

Si la douleur dans le bas du dos est plus intense quand vous êtes couché(e), on penchera plutôt vers la discopathie ou la hernie discale. Dans le cas d’une lombalgie, la douleur dans le bas du dos diminue, puisque les muscles sont au repos, et donc peu sollicités.

Parvenez-vous à rester assis(e) sans problèmes ?

Ici aussi la réponse donne une bonne indication sur la nature du problème: comme pour la position couchée, lorsqu’on reste assis, les muscles du bas du dos sont moins sollicités et donc dans le cas d’une lombalgie, la douleur est moins forte que lorsqu’on est debout.

Si c’est une vertèbre ou un disque vertébral (hernie discale ou discopatie) qui cause la douleur, la douleur est plus forte en position assise.

Les anti-douleurs ont-ils un effet sur la douleur ?

En général les anti-douleurs fonctionnent assez bien pour les douleurs de types musculaire et si vous avez moins mal après avoir avalé quelques dafalgan (un à la fois, pas en même temps), on penchera pour une lombalgie.

Si le dafalgan ne fait aucun effet, on penchera pour l’une des deux autres options.

Ressentez-vous des sensations bizarres dans une jambe ou un pied ? (picotement, fourmillement, perte de sensibilité)

Si la réponse est oui, on est presque certain que le problème est lié à une hernie discale. L’explication se trouve dans un article écrit sur le sujet: Fourmillements & paresthésie dans le pied ou la jambe.

Lorsque le médecin soupçonne une hernie discale, il pratique également le test de Lasègue (test sciatique).

 

Pouvez-vous marcher sur les talons ou sur la pointe des pieds ?

Si la réponse est non, on penchera aussi vers une hernie discale, qui entraine une sciatique, responsable de douleur dans le bas du dos mais également dans la jambe, le talon et jusqu’à la pointe des pieds.

Faites le test

Vous avez mal dans le bas du dos, vous n’avez pas encore consulté, ça commence à vous pourrir la vie et à vous inquiéter ?
Vous n’avez pas envie d’aller chez le médecin, ça va passer, mais en même temps, ça s’éternise et vous voudriez bien en avoir le coeur net ?

Partagez le quiz pour voir vos résultats !


Dites-nous juste qui vous êtes, pour accéder à vos résultats !

De quel problème dos souffrez-vous ? I’m %%personality%%

Cet article est également disponible en : Anglais

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email