Comment soigner une hernie discale

Une hernie discale lombaire guérit d’elle-même sur 3 à 6 mois en moyenne.
Cela dépend vraiment de l’entité de la hernie discale, mais dans la plupart des cas, l’opération n’est pas nécessaire pour s’en remettre: la hernie discale guérit seule, si on fait ce qu’il faut pour celà.
Pour soigner une hernie discale lombaire, Le traitement préférentiel est toujours dans un 1er temps conservateur

Le traitement conservateur pour la récupération de disque bombée nécessite 4 choses:

  • Médicaments appropriés
  • Kinésithérapie
  • Patience et lucidité
  • Bon sens

Médicaments appropriés

La guérison du disque hernié prends du temps: jusqu’à ce qu’il soit guéri, le disque hernié sera cause de douleur dans le bas du dos et le nerf sciatique causera des douleurs dans les fesses, dans la jambe ou le pied.
Que l’on aime ou pas, il faut prendre les médicaments, prescrits par le médecin.
Les médicaments prescrits servent à 2 choses

  1. Calmer la douleur. Les analgésiques aident à soulager la douleur causée par la partie de la hernie discal qui comprime le nerf sciatique
  2. Anti-inflammatoire. L’inflammation est le noeud du problème. La partie du disque hernié qui comprime le nerf sciatique est sujette à de l’ inflammation, ainsi que le nerf sciatique et toute la zone où cela se produit. Les médicaments permettent de contrôler l’inflammation.Vous êtes prévenu: sans médicament = la hernie discale ne peut pas guérir toute seule.

Kinésithérapie

La pire chose que vous puissiez faire lorsque vous avez une hernie discale, c’est de rester sans de bouger. Vous devez continuer à vous déplacer. La mobilité est une bonne chose, surtout pour vous. La mobilité aider à récupérer plus rapidement.
Votre kinésithérapeute vous montrera les exercices et les étirements appropriés que vous devriez également faire à la maison, quotidiennement.

N’essayez pas de lutter contre la douleur: les exercices pour hernie discale doivent être légers et ne pas augmenter la douleur habituelle. Soyez prudent avec toutes les vidéos sur Youtube et faites confiance à votre kiné.

Ceci est obligatoire: sans exercices = la hernie discale ne peut pas guérir toute seule.

Patience et lucidité

La guérison spontanée d’une hernie discale n’est pas quelque chose qui arrive du jour au lendemain. C’est un processus long, qui peut rendre la vie de tous les jours quelque peu compliquée.
Restez lucides en toute situation. Concentrez-vous sur la guérison, pas sur les obstacles. Ne vous laissez pas abattre par les contradictions ou les choses qui ne se passent pas comme vous le voudriez.

Les obstacles sont temporaires, mais la guérison du disque lombaire, c’est pour toujours.

Bon sens

Quand on a une hernie discale, il y a des choses que l’on doit faire, des choses que l’on peut faire, et il y a des choses que l’on ne peut absolument pas faire.
N’essayez pas de revenir à votre vie normale avant d’être guéri. Ne faites pas les sports que vous pratiquiez avant, ne portez pas de choses lourdes, ne faites rien qui n’ait pas de sens dans votre état, même si vous avez l’impression que votre état de santé s’améliore.

Jusqu’à ce qu’il soit complètement guéri, toute effort que vous imposez au disque lombaire hernié retardera la processus de guérison et augmentera le temps de récupération.

Sur le même thème...

12 réflexions au sujet de “Comment soigner une hernie discale”

  1. Bonjour, nous sommes le 11. L’opération a-t-elle eu lieu ? Comment ça s’est passé ?

  2. bonjour giu,j ai refusé l operation car c’etait le premier avis d un neuro chirurgien, j ai pris d autres rdv prevu pour la mi fevrier ! je viens de passer mon premier mois de maladie et mon etat reste inchangé! je suis un traitement chez un rumathologue (injections dorsales)pas trop d ameliorations .j ai toujours mon hernie mais le plus derangeant c est la sciatique , mon pied dors en permanence !! enfin voila je n ai plus qu a patienter jusque fevrier et me decider !!si vous avez des conseils ou des medecins a me conseiller , n hesitez_pas !! ca serait tres gentil .merci a vous .michel 27ans belgique

  3. Je t’envoie par email les coordonnées du chirurgien qui m’a dissuadé de me faire opérer.Je ne pense pas que ce soit une bonne idée de mettre des noms de médecins en public.Il m’avait été recommandé par d’autres personnes, et apparment, ensembles, on a pris la bonne décision, même si, quand il m’a dit “je ne vous opère pas”, je suis allé jusqu’à ça consultation en rampant de douleur.Courage!

      • N’ayant pas été opéré je ne peux pas vous conseiller mais si vous précisez dans quelle région vous habitez, peut-être que quelqun passera par ici et vous répondra

  4. Je galère depuis le mois d’Aout. Le 20 01 je passe une IRM pour décider d’une éventuelle opération.J’ai déjà été opérée il y a 2 ans au même endroit. Ca n’a pas marché.Je suis sous anti-inf. et antalgiques. Je ne m’assois pas depuis 3 mois.

  5. je voulais juste vous dire que j en suis a ma deuxieme injections dorsales et je pense que ca fait enormement de bien ( injections albicort) ce n est pas une peridurale.j ai commencé la natation et je pense est benéfique .j attend le 23 fevrier et la !, on me donnera un autre avis sur mon operation .il m arrive d oublier mon mal par moment .le seul derangement c est mon pied qui dors en permanence .a bientot .michel 27ans belgique

  6. si tu arrives à oublier ton dos, ça m’étonnerait qu’on veuille t’opèrer. C’est plutôt bon signe (normalement, le dos on s’en rappelle 24h sur 24.Tu seras bientôt fixé.Le pied qui dort en permanence, j’ai ça aussi. Mais avec le temps, il dort moins mais c’est très long, il faut être trèèèèès patient

  7. Ca me réconforte un peu de vous lire tous, et je vois que je ne suis pas seule dans le cas…nous sommes même nombreux à souffrir des mêmes maux. Je poursuis le même parcours que vous, hernie discale, nerf sciatique, endormissement du pied, morphine, anti-inflamatoires, ostéopathe, péridurales, etc…dernier recours : l’opération. Mais après lecture, je vais quand même essayer de tout faire pour m’en sortir toute seule, avec vos précieux conseils, même si c’est long.Merci à vous tous

  8. Moi aussi jai tout vécu: traitement piqures morphine, réeducation pendant 1 mois 1/2 à Hélene Borel.
    Le sport que je pratique depuis 2009, cruralgie, sciatalgie et pour finir il ont opéré car plus rien ne fait effet.
    Par contre je suis allé demander un 2ème avis chirurgicale à Lille avant de me faire opérer à Bois Bernard et je suis resté 6 jours et ca s’est trés bien passé.
    Le kiné de l’hopital m’a dit 2 jours après quand j’ai marché: on dirait même pas que vous avez été opéré et la tout va bien.
    Moi je peux dire que je vis mieux sans hernies.
    Je suis soulagé pour mon dos et surtout mes jambes .

  9. Bonjour,
    Cela fait trois mois sur je me suis fais opėrer d’une hernie disquale L4L5.
    Le vrai bonheur c’est que l’on sent immėdiatement les bienfaits de l’opėration, car on n’a plus de sciatique. On a d’autres douleurs qui s’estompent petit à petit.

    Au bout de trois mois on reprend une vie quasi normale en étant toujours prudent avec son dos.

  10. Je viens de lire tous vos tėmoignages… Et suis un peu rassurėe. J’ai une hernie discale L5S1 depuis janvier 2013… Et une sciatique liėe à celle-ci depuis 1 mois, car le dėbordement discal s’est majorė depuis janvier. La douleur est vraiment profonde et lancinante… Vraiment violent ! Le seul antalgique qui marche sur moi est lamaline suppo et corticoïdes (solupred orodispersible). Mais dès que j’arrête le traitement, c’est reparti… Mais ceci dit, si je compare à janvier dernier, il y a une amėlioration, mais comme vous le dites, le pire est la sciatique ! Ressentez-vous aussi une douleur vive au niveau même du débord discal ? Je vais avoir une infiltration ėpidurale de cortisone le 17 dėcembre… Je compte beaucoup dessus ! effectivement, on se sent moins seule lorsque l’on regarde sur les témoignages des différents forums de santé. Ma question aussi, c’est en guérit-on vraiment ? Je suis animatrice d’anglais dans les écoles… Doit être arrêtée régulièrement à cause des douleurs invalidantes. Je donne aussi des cours de soutien en anglais, et là, heureusement certains ados peuvent se déplacer jusqu’à chez moi… Mais c’est un vrai problème pour notre travail et notre vie au quotidien avec vraiments des hauts et des bas à gėrer. À bientôt de vous lire … Je vous ferai part de mon suivi. Bon courage à nous tous … Car il en faut une bonne dise quand même, même si on est pas d’un tempérament à se laisser abattre…

Les commentaires sont fermés.