• Ludovic

    Salut,

    J’ai souffert de céphalées de tension chroniques pendant presque 3 ans.
    La dernière piste que j’ai explorée s’est révélée être efficace (depuis 2 mois, je touche du bois):

    Lors de ma dernière crise de céphalées, j’ai passé une nuit blanche, à rester dans mon lit et à attendre de m’endormir mais je ne me suis endormi qu’au petit matin.
    J’ai pris 2 ibuprofen pendant la journée mais ce n’est que le soir, en rentrant du boulot que les choses ont commencé à se calmer dans ma tête: lentement mais sûrement, les tensions diminuaient et je me réjouissais de pouvoir passer une nuit reposante.

    Et puis patatra, un peu après le dîner, l’étau a repris le dessus et a recommencé à me compresser le crâne sans pitié.
    Je me suis allongé dans le fauteuil pour essayer de me détendre, et en me posant la question de savoir qu’est-ce qui avait bien pû redéclencher ce mal de tête, ça m’a frappé:

    Lors du dîner, j’avais mangé une pizza et une mandarine comme dessert…résultat: mal de crâne, tension.
    Hier j’ai mangé 2 mandarines: mal de crâne, impossible de dormir
    Lundi dernier j’ai dû déclarer forfait au bureau parce que là aussi j’avais passé une nuit blanche, et pour cause: la veille, j’avais fait un sort à la caisse de mandarines qui trainait dans la cuisine.

    Et en cherchant sur Internet, quels aliments étaient susceptibles de provoquer des allergies alimentaires (il y en a beaucoup en fait), mais parmi les aliments qui composent mon alimentation quotidienne, il y a:

    Les laitages: lait fromage, yaourts (j’en consommais tous les matins)
    Le blé et les céréales (j’en consommais tous les matins)
    Les pommes de terre (j’en consommais souvent)
    Les agrumes (j’en consommais systématiquement)

    Voici deux mois que j’ai arrêté complètement ces aliments: je pense que je vais les réintroduire un à un dans mon régime alimentaire pour savoir lequel est le coupable, mais quelques semaines après avoir exclu ces aliments de mon alimentation, les céphalées ont pratiquement stoppé.

    Les allergologues disent qu’en cas d’allergie alimentaire, il faut attendre plusieurs semaines avant de savoir si l’aliment incriminé est vraiment coupable.

    Si vous êtes dans le cas et que ça vous tente d’essayer, je serais très curieux de votre retour d’expérience

    Ciao

    • Ludovic

      Voici encore une liste d’aliments qui peuvent servir de déclencheurs de céphalées de tension

      Chocolat
      Fromage
      Certains exhausteurs de goût
      Vin & alcohol
      Noix
      Certains fruits: citron, banane, avocat
      Oignons
      Laitages
      Charcuterie
      Aliments et boissons contenant de la caféïne