Huiles essentielles pour mal de dos, sciatique & lumbago

Huiles essentielles: des précautions à prendre


Les huiles essentielles contiennent des propriétés très concentrées de l’herbe ou de la plante dont elles sont extraites ce qui en fait des produits à utiliser avec précaution et à ne pas mettre en toutes les mains, ni sur toutes les peaux.

A titre d’exemple, avaler une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée équivaut à avaler une petite trentaine de tasses dans lequel on aurait laissé infuser la dite menthe poivrée, et c’est un incident qui arrive plus souvent qu ‘on ne le croit, notamment lorsque l’on laisse trainer le flacon à portée des enfants qui ont tendance à gouter à tout ce qu’ils trouvent.

A quelques exceptions près, (lavande, camomille, rose), une huile essentielle doit toujours être diluée avant d’être mise en contact avec la peau, sous peine de provoquer des irritations ou des réactions allergiques.

Certaines huiles essentielles rendent la peau plus sensibles aux UV et à la lumière du soleil. (orange, citron, raisin, et bergamote)
Cela se traduit par une formation de cloques, une décoloration de la peau ou à des coups de soleil assurés en cas d’exposition prolongée au soleil.

Huiles essentielles en usage interne.

On attribue généralement aux huiles essentielles des propriétés anti-bactériennes, ce qui en fait pour certains praticiens pas toujours bien informés, des alternatives valables à la prise d’anti-biotique.
Or, si les propriétés anti-bactériennes des huiles essentielles sont effectivement reconnues, on ne sait pas vraiment quelles bactéries de notre système immunitaire sont affectées et une utilisation en usage interne peut entrainer la destruction de bactéries bénéfiques et nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme.
Avec pour conséquence, notamment, le fait que les anti-biotiques pourraient ne plus agir chez la personne concernée, ce qui la mettrait en danger au moindre refroidissement.

Pour des raisons similaires, l’utilisation d’huiles essentielles n’est pas recommandée pour les femmes enceintes, ni pour les mamans d’enfants en bas âge, ni même pour les femmes dont le métier consiste à être en contact permanent avec des enfants.

Même si certaines huiles essentielles sont reconnues comme « safe » à ce niveau-là, on n’y voit pas toujours très clair et il me parait plus sage de les éviter que de les tester: après tout, on peut aussi vivre sans huiles essentielles.

Suivez ce lien pour une liste complète des précautions à prendre avec les huiles essentielles.