Mal de dos, qui consulter ?

Si le mal de dos ne passe pas au bout de quelques jours, il ne faut pas hésiter à consulter.

Consulter un médecin est impératif lorsque un mal de dos ne passe pas au bout de 3 jours, malgré repos et anti-douleurs.

Le stress étant une des causes du mal de dos, il vaut mieux éviter de l’attirer en s’inquiétant inutilement et en consultant, on évite de se faire des films.

Il y a des symptômes qui accompagnent les maux de dos et qui eux, justifient non seulement le fait de s’inquiéter, mais qui devraient inciter à consulter d’urgence.
Personne n’aime se retrouver chez le médecin ou à l’hôpital mais dans certains cas il ne faut pas hésiter.

Les symptômes qui doivent nous inciter à consulter un spécialiste.

Dans la grande majorité des cas, le mal de dos est un problème mécanique, mais lorsque les nerfs sont atteints, il est crucial de réagir et urgent de consulter.

Il convient de s’inquiéter si en plus de maux de dos, l’on ressent l’un des symptômes suivants ou si l’on se reconnait dans l’un des cas de figure décrits ci-dessous:

  • Le mal de dos est aigu et survient suite à une mauvaise chute.
  • Le mal de dos ne part plus (au delà de 4 semaines) et est de plus en plus difficile à supporter.
  • Les anti-douleurs ne font aucun effet.
  • La douleur est plus importante la nuit qu’en journée. (Un simple mal de dos est normalement plus vite soulagé la nuit ou en position couchée).
  • La douleur réveille en pleine nuit ou empêche de s’endormir.
  • On ressent des douleurs abdominales en plus des douleurs dorsales.
  • Douleurs dorsales accompagnées de violents maux d’estomac empêchant le sujet de rester debout.
  • Douleurs dorsales accompagnées de fièvre qui ne répond pas à un traitement classique de la fièvre.

Qui consulter ?
Un neuro-chirurgien est le spécialiste à voir pour tout problème de dos qui entraine des dysfonctionnements au niveau du système nerveux

Engourdissement / perte de sensibilité
  • Engourdissement / perte de sensibilité d’une partie de la jambe, du pieds ou des doigts de pied.
  • Engourdissement / perte de sensibilité au niveau des parties génitales, haut des cuisses, région de l’aine, fesses.
  • Perte de contrôle de la vessie (incontinence urinaire) ou perte du contrôle intestinal (incontinence fécale).

Ces 2 derniers symptômes sont des symptômes de syndrôme de la queue de cheval. Il y a une compression importante des nerfs situés dans le bas du dos, et il y a un risque réel de paralysie, d’où l’urgence de consulter un spécialiste.

Qui consulter ?
En présence des symptômes décrits ci-dessus, c’est un neuro-chirurgien qu’il faut voir.

Déformations, blessures sportives, problèmes d’articulations

Pour les maux de dos liés à ces pathologies, mais également les douleurs au dos dûes a des traumatismes, à de l’arthrite, à des tumeurs osseuses ont une connotation moins urgente, notamment parce qu’il n’y a souvent moins ou aucun risques de paralysie.

Ces pathologies sont néanmoins à prendre très au sérieux et il n’est pasquestion de laisser les choses trainer.

Qui consulter ?
En présence des symptômes décrits ci-dessus, c’est un chirurgien orthopédiste qu’il faut consulter.

Perte de poids inexpliquée & perte d’appétit accompagnées de douleurs au dos et déficiences neurologiques.

Une personne adulte, qui a pesé le même poids pendant des années et qui perd subitement plus de 2 kg par semaine et perd l’envie de manger même ses plats favoris suite a des douleurs dorsales, devrait consulter pour s’assurer qu’elle n’est pas à risque d’un cancer.
Une tumeur située au niveau de la colonne vertébrale peut entrainer une compression de la moelle épinière qui a son tour est responsable de douleurs et problèmes neurologiques plus ou moins handicapants.

Qui consulter ?
Un neuro-chirurgien qui examinera votre cas et vous redirigera en connaissance de cause si besoin.

Mal de dos “normal”

Quel spécialiste aller voir pour un mal de dos qui reste sans conséquence sur le fonctionnement du système nerveux.
Un mal de dos qui est la conséquence du vieillissement naturel, (discopathie dégénérative par ex.), d’une activité professionnelle physiquement dure, ou une activité sportive qui sollicite trop le dos.

Qui consulter ?
Ce type de mal de dos peut-être pris en charge par un rhumatologue. Un rhumatologue est un vrai médecin et doit pouvoir vous aider dans ce cas-ci.

Quel spécialiste pour quelle pathologie ?

Si votre mal de dos a déjà été diagnostiqué, vous savez normalement déjà vers quel spécialiste vous tourner pour votre traitement.

Chirurgien orthopédiste, neuro-chirurgien

Pour une hernie discale ou une sciatique l’un ou l’autre peuvent indifférement vous prendre en charge , tant que le problème présente les sympômes classiques: douleur dans la bas du dos, perte de sensibilité dans la jambe, le pied ou les doigts de pied.
Si vous ressentez des sensations inhabituelles au niveau des parties génitales, ou du bassin (perte de contrôle), allez vers le neuro-chirurgien qui est spécialisé dans les dysfonctionnement du système nerveux

Traitement essentiellement conservateur, anti douleurs + repos + kiné.

Votre médecin généraliste ou éventuellement un rhumatologue sont les médecins à consulter pour une lombalgie ou un lumbago.

Chirurgien orthopédiste

Spécialisé dans les dysfonctionnements du rachis et notamment les déformations de la colonne vertébrale, Le chirurgien orthopédiste est le spécialiste le plus indiqué pour traiter une scoliose.

Bon à savoir
Certains sont spécialisés dans le traitement de la scoliose chez l’adulte, d’autre sont spécialisés dans le traitement de la scoliose chez l’enfant.
Orthopédiste, rhumatologue

Il s’agit d’un problème de dos du à l’usure du temps, soit pour une question d’âge, soit pour une question de mode de vie ou d’activité professionnelle éprouvante.

A priori ce n’est pas une pathologie qui se traite par chirurgie mais plutôt par traitement conventionnel (anti-douleurs, kiné)

L’orthopédiste ou le rhumatologue sont les spécialistes à consulter pour une discopathie

Rhumatologue, Orthopédiste, endoctrinologue.

Ici aussi la solution au problème passe d’abord par un traitement conservateur et médicamenteux

Les 3 spécialistes cités sont à même de vous prendre en charge pour ce type de pathologie.

L’endoctrinologue est un médecon spécialisé dans le traitement des symptômes liés aux hormones et aux glandes.

Qui ne pas consulter ?

Personne n’a envie de s’entendre dire que le problème est grave et la tentation est grande de se tourner vers une médecine parallèle, vers un thérapeute qui ne risque pas de vous annoncer de mauvaise nouvelle.

Pour un mal de dos qui ne passe pas au bout de 3 jours malgré repos et anti-douleur, restez à l’écart des ostéopathes, chiropracteurs, acupuncteurs, homéopathes, mésothérapeutes et en générale toutes les médecines qui vous promettent une guérison rapide, sans médicament et sans effort.

Restez à l’écart des médecins généralistes qui se spécialisent dans une des médecines parallèles citées ci-dessus: votre porte-monnaie est leur seule motivation, pas votre dos,ni votre santé, ni votre bonheur, ni votre avenir.

Je n’aime pas tirer comme ça dans le tas mais je n’ai jamais rencontré un vrai médecin, qui pratique une médecine parallèle, et qui soigne quoi que ce soit.

C’est tentant parce que qu’on se dit que l’on va pouvoir bénéficier de séances qui normalement ne sont peu ou pas remboursées par la mutuelle, mais c’est une perte de temps précieux et les seuls pour qui c’est efficace, ce sont ces médecins “reconvertis” eux-mêmes.