» Douleur » Maux de tête » Douleur à la base du crâne

Douleur à la base du crâne

douleur base du crane

Une douleur permanente à la base du crâne peut avoir plusieurs causes.

Mauvaise posture, blessure, fatigue des muscles du cou, inflammation du nerf occipital, arthrose du cou, nerf coincé ou hernie discale cervicale sont autant de facteurs susceptibles de causer une douleur à la base du crâne qui rend la vie de tous les jours extrêmement  pénible et très compliquée.La douleur dans cette région est également susceptible de causer des maux de tête et d’être à l’origine d’une hypersensibilité et une douleur du cuir chevelu.

La douleur à la base du crâne est souvent associée à l’inflammation ou la détérioration des racines nerveuses situées dans cette région de la nuque.La douleur peut irradier jusqu’aux épaules et entraîner une perte de mobilité et des complications au niveau des mouvements de la tête, de la nuque et des épaules.

Mal comme un bleu sur le crâne
Des personnes disent ressentir une sensation de bleu sur le crâne, comme provoquée par un hématome, comme si elles avaient pris un coup sans trop savoir ni quand ni comment.

Les causes de douleur à la base du crâne

Hernie discale cervicale

La colonne cervicale qui commence au niveau de la base du crâne est constituée de 7 vertèbres séparées par des espèces d’éponges gélatineuses  (les disques cervicaux) dont la fonction est de protéger les vertèbres en absorbant les chocs causés par une activité quotidienne (marche, levage, torsion du corps, rotation du cou…)

Suite à une blessure ou à un dysfonctionnement de ce système, une partie du disque peut éventuellement sortir de son emplacement (hernie discale cervicale) et aller appuyer contre un nerf, voire coincer un nerf, causant douleur, inconfort dans la région concernée, et éventuellement engourdissement d’un bras ou des d’une partie de la main ou des doigts.

Ce nerf coincé peut également être à l’origine de la douleur à la base du crâne ainsi que d’un mal de tête, une fatigue intense et un sentiment de désespoir à partir du moment où se rend compte que ce n’est pas prèt de s’arrêter.

Nerf coincé

Le système nerveux s’étend du haut du crâne jusqu’au bout des pieds et un problème peut survenir à peu près n’importe où et spécialement dans les zones ou nerfs, muscles, os ou vertèbres sont à proximité les uns des autres.
Lorsqu’un nerf est coincé dans la nuque ou les cervicales, une douleur est ressentie dans cette zone mais d’autres symptômes peuvent également être constatés ailleurs.

Un nerf coincé est responsable de dégâts qui peuvent être faibles ou insupportables, des problèmes qui peuvent être temporaires ou bien permanents.

Un nerf abimé dans la partie haute du corps est systématiquement responsable de douleurs qui peuvent se faire ressentir là où il y a des nerfs et des ramifications nerveuses c’est- à-dire à peu près partout.
La douleur peut-être localisée dans les épaules, le sujet peut ressentir de la douleur au crâne côté gauche ou côté droit, de la douleur  derrière la tête ou avoir mal au-dessus de la tête: la douleur peut-être lancinante et se faire ressentir par à-coups ou être permanente, moins forte mais pas plus supportable.

Une douleur au toucher (sensation de pression sur le haut du crâne, l’arrière du crâne, le cuir chevelu) est le signe que quelque chose ne va pas au niveau du système nerveux.
Si le problème persiste, il faut consulter un neurologue.

S’agissant du système nerveux, il est vivement conseillé de consulter de vrais médecins: pas d’ostéopathe ni chiropracteurs susceptibles d’aggraver les choses.

Arthrose cervicale (cervicarthrose)

L’arthrose cervicale est provoquée par l’usure précoce du cartilage des os et articulations dans la région du cou.
Les os sont de moins en moins protégés par le manque de cartilage osseux, finissent par se toucher, et il s’ensuit une inflammation qui provoque inconfort et douleurs.
Cette inflammation est une des causes de la douleur à la base du crâne.

Traumatisme

Un traumatisme tel qu’un accident ou une blessure dans la région du cou, peut entraîner une fatigue musculaire.
Les tissus mous situés dans le cou, ainsi que les ligaments et les tendons peuvent aussi être blessés, provoquant une entorse.
Cette douleur est susceptible d’irradier jusqu’à la base du crâne, provoquant ainsi un malaise supplémentaire.

Au travail, de fréquents mouvements de la tête, (ordinateur, téléphone), doivent être accompagnés de périodes de repos adéquates sous peine d’imposer une fatigue excessive aux muscles du cou, pouvant être responsable de mal de tête, migraines & douleurs à la base du crâne.

Névralgie d’Arnold

Aussi connue sous le terme d’Arnoldalgie ou de névralgie du grand occipital.
Il s’agit d’un dysfonctionnement du système nerveux dans la région du cou et de la tête (dans ce cas-ci, le nerf grand occipital) qui est à l’origine de maux de tête qui ne passent pas, douleurs en haut du crâne, mais peut facilement irradier vers la partie basse du crâne, pour peu qu’une des causes citées plus haut ne soit présente dans le tableau clinique (et notamment les problèmes de mauvaise posture et de fatigue musculaire).

Mauvaise posture (du cou)

Rester assis pendant une période prolongée dans une position qui met trop de pression sur le cou est susceptible de causer ce type de douleur.
Le fait de garder la tête même légèrement penchée augmente considérablement le poids que les muscles du cou doivent supporter.
Regarder la télé, lire un livre, téléphoner, rester assis devant un écran d’ordinateur en gardant une posture inappropriée: ces activités sont fatigantes pour les muscles du cou et susceptibles d’entraîner une douleur à la base du crâne.

Mauvaise position pour dormir / Literie inadaptée

Une mauvaise position pour dormir est l’un des facteurs favorisant l’apparition de problèmes et de douleurs dans la région de la nuque et du cou ainsi que des maux de tête au réveil.
Un oreiller à mémoire de forme et le fait de dormir sur le dos réduisent la pression au niveau de la nuque.
Si vous dormez sur le côté, assurez-vous d’avoir un oreiller qui supporte convenablement la nuque.

Syndrôme d'Eagle

syndrome eagle

Le Syndrome d’Eagle fait référence à une anomalie d’une formation osseuse (apophyse styloïde) située à la base du crâne.
Lorsque l’apophyse styloïde présente une longueur anormale, elle est susceptible d’effectuer une pression sur l’un des nerfs, muscles, tendons, artères à proximité (notamment la carotide interne), provoquant douleur et inflammation chronique dans cette zone.

Typiquement, la douleur déclenchée par le Syndrome d’Eagle est ressentie lors de la déglutition et/ou en tournant la tête.
Le syndrome d’Eagle peut aussi être à l’origine d’acouphènes, bourdonnements et de pertes de sensibilité dans le bas du crâne.

Le syndrome d’Eagle, ou syndrome stylo-carotidien, ou syndrome du processus styloïde allongé ou syndrome de l’américain, est une cause rare de douleur latérocervicale irradiant à la face, due à une hypertrophie anormale de l’apophyse styloïde de l’os temporal ou à une ossification du ligament stylo-hyoïdien. Source: Wikipedia La polyarthrite rhumatoïde

Traitement de la douleur à la base du crâne

Bougez!

Rester assis devant un ordinateur pendant des heures, la tête penchée en avant est une des principales causes de douleurs à la base du crâne, douleurs au dos, douleur aux épaules et aux cervicales et même mal de tête: rester assis tue!
Pensez à faire des pauses toutes les 45 minutes, n’hésitez pas à vous lever, à marcher, et quand vous rentrez du bureau, attendez le plus longtemps possible avant de vous rasseoir devant un écran.

Corticoïdes

La polyarthrite rhumatoïde (rhumatismes inflammatoires) est généralement traitée avec des analgésiques tels que les corticostéroïdes, dans le but de soulager l’inflammation des articulations.
Médicaments immunosuppresseurs et anti-rhumatismales peuvent aussi être prescrits pour prévenir l’aggravation de l’arthrite.
Un massage de glace ou des injections à l’endroit de la douleur peuvent aussi aider à réduire les douleurs dans le bas du crâne.

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie dégénérative inflammatoire chronique, caractérisée par une atteinte articulaire souvent bilatérale et symétrique, évoluant par poussées vers la déformation et la destruction des articulations atteintes. Source: Wikipedia La polyarthrite rhumatoïde

Myorelaxants

Les douleurs musculaires peuvent également être traitées avec des décontractants musculaires.
Tout traumatisme (ex. blessure au cou) susceptible de provoquer des contractions dans les muscles doit être pris en compte et les myorelaxants sont souvent prescrits pour décontracter les muscles.
L’efficacité des effets des myorelaxants dépend de l’étendue des dégâts et peut aller de nulle à excellente.

Exercices

La sédentarité est l’un des pires ennemis du corps humain.
Afin de fortifier les muscles et de favoriser la mobilité, il est recommandé de pratiquer une activité physique régulière.
Pour les cas sensibles et notamment les cas susceptibles d’être aggravés par une activité physique inopinée, il est recommandé de se faire enseigner les exercices à pratiquer par un kinésithérapeute, afin d’éviter tout mouvement inopiné.

Kinésithérapie & manipulation douces

Des séances de kinésithérapie sont incontournables à partir du moment où l’on décide de suivre un traitement médical conservateur pour des problèmes de douleurs musculaires, articulaires, ou neurologiques.
Un kiné professionnel se basera toujours sur les images médicales avant de décider des exercices et mouvements à effectuer.
Chiropracteurs et ostéopathes sont à déconseiller en cas de hernie discale cervicale.

Décompression vertébrale

La décompression vertébrale peut se révéler efficace dans le soulagement d’une douleur liée à un nerf compressé au niveau de la nuque.
Selon la technique utilisée, les effets peuvent être très efficaces au niveau de la pression exercée sur le nerf coincé, au point de soulager muscles, articulations et ligaments endoloris responsables des douleurs dans le bas du crâne.

Chirurgie

La névralgie occipitale est généralement sujette à des soins conservateurs.
Si ceux-ci ne suffisent pas, une intervention chirurgicale peut être envisagée afin de réduire la pression sur le nerf causée par la partie du disque hernié.

Soulagement nuque & cervicales

Mercase – Mercase Correcteur de Posture Dos pour Hommes et Femmes,Renfort Dorsal Respirant Ajustable,Redresser les Épaules,le Cou,le
19,99 €
#1 Meilleure vente
Misiki – Oreiller de Chiropratique Oreiller Cervical Massage Cou et Épaule de Oreiller Ergonomique, Massage du Cou
24,99 €
#1 Meilleure vente
PINPOXE – Masseur cervical, Masseur de nuque portable, Masseur multifonctionnel pour le cou, Masseur Cervical Intelligent, Multi-fonction
20,83 €
53%
BAMOMBY – Cou Massage-Mieux Soulagement de la douleur Cou Stretch Relief Fatigue Outils
13,99 € 29,99 €
#1 Meilleure vente
SCOBUTY – Masseur cervical,Masseur de nuque portable,Masseur multifonctionnel pour le cou,Masseur Cervical Intelligent,Massage Confortable,Massage par Impulsions Basse
27,53 €
Sports Laboratory – Sports Laboratory ® Minerve Ajustable Soulage Les Douleurs de la Nuque Aimants Auto-Chauffants Tourmaline (Regular
15,99 €

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email